Fermer
Secteurs / Activités

      Bertrand Cormier, Directeur Général du réseau Midas France - Interview du 26 novembre 2020

      Interview
      26 novembre 2020

      Nous avons ouvert 14 centres au nouveau concept Midas depuis début 2020 et notre objectif est qu’un tiers des sites ait été transformé à fin septembre 2021. 

      Bertrand Cormier, Directeur général du réseau MidasQuel est l’impact de la situation sanitaire sur l’activité du réseau Midas ?

      Les évènements inédits du printemps dernier ont été un choc pour l’ensemble du réseau : nos centres ont d’abord fermé, puis nous nous sommes remis au travail progressivement en mai-juin. Nous avons connu un rattrapage important sur la période estivale, parce que les gens avaient à nouveau besoin de se déplacer. Ce phénomène a été un peu salvateur sur la partie trésorerie et cash de nos franchisés. La grande majorité d’entre eux a bénéficié d’un Prêt garanti par l’Etat (PGE) car Midas est une marque forte, qui inspire confiance. Donc, ils ont traversé cette période de la meilleure manière possible, grâce à la présence du franchiseur.

      Mais nous n’avons pas rattrapé le retard pris pendant ce premier confinement. Même si certains centres étaient restés ouvert pour du dépannage sur rendez-vous, à fin septembre 2020, notre chiffre d’affaires était en recul de -5 à -6 %.

      Quelles dispositions avez-vous prises pour accompagner vos franchisés durant cette période ?

      Nous avons mené maintenu le lien et mené une communication ciblée auprès d’eux à travers des vidéos, des webinaires, des conférences à distance… en triant les informations indispensables en matière économique, sociale ou commerciale.

      Sur la partie économique, nous avons décalé les échéances pour laisser de l’oxygène à nos partenaires, voir mis en place des échelonnements d’échéances. Et nous avons préparé un plan de reprise d’activité. Bref, nous avons été très présents, et nous le sommes encore.

      Nous avons aidé nos franchisés à monter leurs dossiers de demande de PGE, de report d’échéances sociales et fiscales. Nous avons aussi maintenu notre plan de communication TV nationale, nos actions CRM dans le digital… Midas en tant que franchiseur est resté aux côtés de ses partenaires pendant la crise.

      Quelle est la situation des centres Midas depuis le reconfinement du 30 octobre dernier ?

      Cinq-six mois après le premier confinement, la situation est tout à fait différente : l’entretien automobile est considéré comme une activité essentielle, donc 100 % de nos centres sont ouverts depuis le 30 octobre, avec toutefois une activité moins soutenue qu’en temps normal.

      On constate tout de même une mobilité plus importante que lors du premier confinement : même si le télétravail entraine une baisse sensible du trafic automobile, on est loin des situations du printemps dernier.

      Aujourd’hui, 100 % du réseau est ouvert et nous continuons d’accompagner nos franchisés en termes de communication, de les aider ou les soutenir en matière fiscale et social, afin d’alléger leur trésorerie pour passer ce moment aussi bien que possible.

      Où en est le déploiement de votre nouveau concept de marque ?

      Nos projets pour Midas continuent, comme pendant le premier confinement. Notre nouveau concept est ainsi en cours de déploiement depuis début 2020, avec un relooking des centres traduisant notre nouveau positionnement : « Laissez-nous vos clés, on s’occupe de tout ». A ce jour, une vingtaine de sites est active au nouveau concept, et toutes les ouvertures se font sur ce modèle.

      Accueil de centre auto en franchise à l'enseigne Midas au nouveau conceptLe nouveau concept Midas repose sur trois éléments : un accueil plus digital, plus ouvert et plus lumineux, également plus connecté avec le wifi et via des bornes. Mais aussi un atelier plus ouvert pour les clients et les collaborateurs, avec plus de luminosité : c’est important pour le bien-être au travail. Et enfin, un extérieur plus lumineux et plus blanc, afin d’apporter une dimension un peu plus servicielle à nos prestations.

      Le déploiement de ce nouveau concept a été annoncé il y a un an lors de notre convention franchise : même s’il a été un peu stoppé par l’épisode lié au Covid, nous avons ouvert 14 centres au nouveau concept depuis début 2020 et notre objectif est qu’un tiers des sites ait été transformé à fin septembre 2021. Au moins la partie accueil car, pour une question de coûts, les modalités de déploiement dépendent de la décision des franchisés : Les franchisés qui le souhaitent peuvent adopter l’ensemble du concept en une seule fois : nous avons des demandes de certains d’entre eux pour une mise en œuvre sur cet exercice annuel. Ils peuvent aussi l’adopter en plusieurs phases : dans ce cas, ils commencent par l’accueil. Il faut savoir que nos centres sont très différents en termes de typologie d’implantation et de localisation géographique : il n’y en pas deux qui se ressemblent. Donc nous réalisons une étude centre par centre.

      Qu’est-ce que Midas City ?

      Midas City s’inscrit dans le déploiement de notre nouveau concept sous une forme plus adaptée aux implantations en hyper centre-ville. C’est un format qui adopte les codes liés aux nouveaux usages : vélos, deux roues, trottinettes… avec une offre dédiée de prestations, accessoires et entretien, en complément de l’automobile. Chez Midas City, le client a la possibilité de laisser ses clefs dans un casier automatique et de les récupérer une fois la prestation effectuée, le devis ayant été signé via internet.

      Un laboratoire grandeur nature a ouvert à Madrid en début d’année. Il a été mis en stand-by pendant 3-4 mois, donc nous n’avons pas encore toutes les conclusions, mais un deuxième doit voir le jour à Barcelone. C’est la force de l’enseigne Midas, qui est implantée un peu partout en Europe. A terme, Midas City pourrait se déployer en France, où 30 à 40 % des sites sont implantés en centre-ville : ce format paraît adapté à notre typologie de maillage territorial.

      Comment prévoyez-vous de faire évoluer votre offre de services ?

      D’une manière un peu prospective, nous mettons l’accent sur l’éco-prévention en proposant avec un partenaire une prestation de décalaminage moteur sur 200 centres équipés du matériel adéquat. Cela contribue à la protection de l’environnement, car le véhicule pollue moins, mais aussi à la préparation du contrôle technique, tout en prolongeant la durée de vie des pièces et du moteur. Ce service a été lancé il y a un an et il monte en puissance dans le réseau.

      Aujourd’hui, les véhicules hybrides et électriques sont encore assez peu nombreux en termes de parc, mais ils représentent une part croissante des immatriculations.

      Extérieur de centre auto en franchise à l'enseigne Midas à Pierrelaye dans le Val d'OiseDonc, Midas ne peut pas ne pas être présent sur ce segment, d’autant que la totalité de la communication des constructeurs porte désormais sur les véhicules hybrides. C’est pourquoi une quinzaine de sites sont déjà habilités pour la consignation et la déconsignation des véhicules hybrides et électriques en vue de leur entretien. Les franchisés concernés ont reçu une formation adaptée à ces nouvelles motorisations et dans leurs centres, on identifie des zones matérialisées lorsqu’on traite un véhicule hybride ou électrique.

      Notre rôle en tant que franchiseur est de préparer l’avenir, et de coller à l’évolution du marché pour répondre aux attentes des consommateurs. C’est pourquoi nous allons déployer ce service, en ciblant dans les un premier temps les métropoles et les grandes villes.

      Nous avons aussi lancé deux autres services innovants très liés aux attentes des consommateurs. D’une part le dépannage sur site, notamment pour recharger la batterie, car au moment du déconfinement, les voitures n’avaient pas roulé et nous avons dû répondre à un fort besoin, de la part des professions médicales ou pas. Ce service sur site, baptisé « SOS batterie », est proposé dans un rayon défini. Il a été poussé par les franchisés.

      D’autre part, pour le deuxième confinement, nous avons lancé un service de convoyage, baptisé « Midas chez vous », qui permet d’éviter le contact avec le client tout en assurant la prestation : on va chercher le véhicule chez le client et on le ramène. Plus de 60 % du réseau propose cette prestation, gratuite dans un rayon inférieur à 10 km, payante au-delà. C’est dans l’ADN de Midas et de notre nouvelle promesse client « Laissez-nous vos clés, on s’occupe de tout ». Là encore, cette offre a été mise au point avec nos franchisés.

      Où en est votre développement en franchise ?

      Midas compte 30 succursales sur 360 centres, donc 330 centres franchisés, certains étant exploités par 15 à 20 multi franchisés. Nous prévoyons d’ouvrir plus de 25 nouveaux sites en 2021. Les projets engagés (ouvertures, créations ou reprises) sont maintenus : nous avons tenu à mener à bien nos 14 ouvertures, même si c’est un peu moins que prévu. Le développement ne s’est jamais arrêté, notamment parce que nous avons des projets à faire valoir pour la marque, un élan.

      Midas est une enseigne dynamique et j’ai envie de dire à nos franchisés et futurs franchisés que, dans ce contexte inédit, il faut faire preuve d’optimisme lucide. La crise aura une fin et on sait que lorsqu’elle prendra fin, Midas sera là. Pour cela, il faut préparer, anticiper, maintenir une dynamique et de projets pour la suite.

      60 000 €
      Apport personnel
      25 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur MIDAS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise MIDAS