Fermer
Secteurs / Activités

    Les réseaux d’escape game en franchise veulent percer

    Actu secteurs
    25 septembre 2018

    Arrivés depuis seulement cinq ans dans l’Hexagone, les concepts de jeux d’évasion grandeur nature (escape games) sont en plein essor. Et, comme sur tout créneau émergent, des concepts de franchise y sont en développement.

    Les Escape games ou jeux d’évasion sont des salles à l’intérieur desquelles une équipe composée d’amis, de collègues ou de membres d’une même famille est enfermée et doit réussir à s’échapper en résolvant une série d’énigmes. Les scénarios proposés sont déclinables à l’infini : élucider le casse du siècle, résoudre un mystère de chambre close, semer les fantômes d’un manoir hanté, mener à bien une mission spatiale… Les participants ont 60 minutes pour réussir leur mission et se libérer, en faisant appel à leur esprit logique, leur sens de l’observation et leur sang-froid. Ils sont suivis par un animateur et qui peut aider en cas de blocage. Mais la réussite n’est pas garantie : environ 50% des équipes parviennent à déjouer les secrets des énigmes dans le temps imparti.

    Les premières salles ont vu le jour en région parisienne en 2013. Selon le site référent escapegame.paris, il existe aujourd’hui environ 500 lieux proposant plus de 1 500 scénarios possibles. Et tous les mois de nouveaux centres ouvrent leurs portes. À ce rythme on risque d’atteindre rapidement une certaine saturation, du moins dans certaines villes de province, ce qui ne pourra qu’impacter la rentabilité. Pour se démarquer et fidéliser la clientèle, la qualité des scénarios proposés est donc primordiale. Ainsi que leur renouvellement. Autre solution : la diversification des activités, en ajoutant un laser game ou un bowling par exemple.

    Si le marché reste majoritairement dominé par les indépendants, qui représentent plus de 70 % des acteurs, de nombreux concepts tentent de se développer en réseaux. Ils offrent bien sûr la possibilité de profiter de synergies, en particulier pour développer de nouveaux scénarios, ce qui demande des investissements importants. Mais leur très grand nombre (au total il existe une quarantaine d’enseignes en France), comme leur taille souvent modeste, laissent à penser que des concentrations s’opéreront inévitablement.

    Escape Yourself fait la course en tête

    Escape YourselfEscape Yourself est apparu dans le centre de Tours en février 2015. Le site a été agrandi à plusieurs reprises et peut offrir aujourd’hui plus de 400 m² de terrains d’enquêtes. Le développement en franchise a été lancé en 2017. Le réseau est surtout présent dans l’Ouest de la France et regroupe 21 unités, dont 4 succursales. Pour rejoindre cette chaîne, il faut disposer d’une surface minimale de 160 m², afin d’ouvrir un minimum de 3 salles. Mais des unités de 300 à 400 m² permettent d’installer des salles supplémentaires. Quant à l’investissement nécessaire, il est compris entre 60 000 à 100 000 euros. Les franchisés s’engagent à renouveler les scénarios proposés tous les 18 à 24 mois. « Nous sommes en train d’introduire la réalité virtuelle dans nos centres, avec un scénario qui nous est propre », ajoute Amélie Ducarre, la responsable de la franchise Escape Yourself.

    Team Break veut accélérer

    Lancé il y a quatre ans par Elisa Elbaz et son cousin Pierre-Henri Londner, après un voyage en Hongrie, où ils ont découvert le concept, le réseau Team Break aligne 9 centres en France, dont un dans le quartier d’affaires de Paris-La Défense, qui est, avec ses 1 200 m², la plus grande unité de ce type en France. La chaîne souhaite désormais se développer sous licence de marque. Pour cela elle a recruté récemment un directeur général en la personne d’Hugo Silvéréano, ex-directeur du centre commercial So Ouest de Levallois. Une dizaine de missions différentes, adaptées à tous les publics ont été développées à ce jour. Tous les jeux sont disponibles en français et en anglais.

    Get Out ! … comme son nom l’indique

    Get outGet Out ! a ouvert son premier bureau de détectives à Lille en novembre 2014. Une fois le modèle assuré, ses créateurs (Samuel Lefevre après un parcours dans le marketing du cinéma, et Vincent Logierec, ex-commercial dans l’agroalimentaire) ont souhaité le dupliquer en licence de marque. L’enseigne dispose aujourd’hui de 14 implantations en France, dont une à la Réunion ouverte en juin 2017, ainsi que deux en Belgique et une au Maroc. La prochaine devrait être ouverte en Guadeloupe. Pour rejoindre la chaîne, il faut surtout avoir le sens du relationnel, non seulement pour bien accueillir et conseiller les clients, mais aussi pour faire connaître l’activité sur sa zone de chalandise. Le chiffre d’affaires moyen mis en avant par la tête de réseau est de 300 000 euros par unité.

    Prizoners en grand format

    PrizonersCréé en septembre 2014 rue Quincampoix, dans le centre de Paris, par 3 amis, Prizoners a été une des premières enseignes à se développer dans le secteur de l’escape game avec la volonté de proposer aux aficionados une expérience haut de gamme. L’enseigne se veut ainsi la façade d’une « agence de voyage temporel ». Le réseau regroupe aujourd’hui 10 sites en France et outre-mer. Le concept se décline  en trois offres complémentaires : Prizoners Original, Live et Heroes. Le format Live se veut un escape game géant permettant d’organiser des événements grand public, de team building ou autres séminaires d’entreprises. Pour pouvoir accélérer son développement, Prizoners vient de signer une  levée de fonds avec Apicap.

    20 000 €
    Apport personnel
    17 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    30 000 €
    Apport personnel
    10 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    20 000 €
    Apport personnel
    5 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    50 000 €
    Apport personnel
    25 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche

    A lire également sur ESCAPE YOURSELF

    • Les réseaux d’escape game en franchise veulent percer
      25 Sep 2018

      Les Escape games ou jeux d’évasion sont des salles à l’intérieur desquelles une équipe composée d’amis, de collègues ou de membres d’une même famille est enfermée et doit réussir à s’échapper en résolvant une série d’énigmes. Les scénarios proposés sont déclinables à l’infini : élucider le casse du siècle, résoudre un mystère de chambre close, semer… Lire la suite

    • Escape Yourself veut accélérer
      23 Juin 2018

      Les concepts de jeux d’évasion grandeur nature ont pris leur essor depuis quelques années. C’est sur ce créneau qu’intervient Escape Yourself. L’enseigne est apparue dans le centre de Tours en février 2015. Le succès a été rapide et, pour y répondre, le site s’est agrandi à plusieurs reprises et peut offrir aujourd’hui plus de 400… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    • Lego Des briques de rire pour la GRANDE RECRE
      20 Fév 2019

        Comment un charpentier danois a conquis le monde En 1932, un charpentier danois, Ole Kirk Christiansen commence à fabriquer les premières briques de jeu à verrouillage. La crise de l’époque, un incendie et la mauvaise qualité du bois l’oblige à choisir le plastique. C’est donc en 1954 que les premières briques en plastique à… Lire la suite

    • La salle de remise en forme Elancia labellisée Sport et santé
      19 Fév 2019

      La salle Elancia est labellisée « sport et santé », ce qui fait son originalité. Au niveau de la salle, cela se remarque par l’absence de miroir et la présence de verdure entre les machines de remise en forme en guise de brise-vue. Sophie Quemener, responsable de la salle, ajoute que « dans cette salle, les débardeurs sont… Lire la suite

    • Devenir franchisé dans le secteur des loisirs : les créneaux porteurs
      14 Fév 2019

      De nombreux acteurs de la remise en forme, dont Elancia, Gigafit ou encore My Big Bang mais également des réseaux d’agences de voyages comme Promovacances ou des concepts orientés vers le divertissement comme Warpzone recherchent activement des partenaires ou des franchisés pour ouvrir ou reprendre des magasins partout en France. Pour preuve : une vingtaine de chaînes… Lire la suite

    • Premier salon pour le réseau BigShip
      13 Fév 2019

      À l’instar de ce qui se pratique depuis longtemps dans d’autres secteurs d’activité, le groupement d’accastillage BigShip, qui regroupe une quarantaine de points de vente répartis sur les différentes côtes de France et proposant des produits destinés aux marins et aux navires, vient d’organiser, les 11 et 12 février, son premier salon technique, dans les locaux… Lire la suite

    • Le réseau de remise en forme My Big Bang ouvre dans le 17ème et 10ème arrondissement de Paris
      12 Fév 2019

      Les deux studios pilotes ont généré plus de 405 000€ de ventes sur la première année fiscale pleine (12 mois), et déjà plus de 240 000€ sur les 6 premiers mois de l’année fiscale en cours. MY BIG BANG, concept de remise en forme donne une réponse aux défis de la vie moderne : manque… Lire la suite

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ESCAPE YOURSELF

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise ESCAPE YOURSELF
    REED EXPO PARIS SECTEUR 2019
    Trouvez votrelocal