Fermer
Secteurs / Activités

      Yann Thomas, directeur du développement Pizza Hut - Interview du 6 février 2015

      Notre ambition est de reprendre le leadership et pour cela, nous recrutons de nouveaux candidats à la franchise.

      Quels sont vos objectifs de développement en franchise sur 2015 et les années à venir pour votre réseau de pizza livrée et à emporter ? Comment prévoyez-vous de faire évoluer votre concept ?
      Depuis quelques mois, nous avons recruté une équipe de développeurs et de chargés de construction, ce qui nous permet de viser l’ouverture d’une vingtaine d’unités sur 2015, puis 25 à 30 par an dans les années à venir. C’est la volonté des actionnaires de la marque de redévelopper Pizza Hut sur le marché français, ou l’enseigne compte à ce jour 112 unités en livraison et vente à emporter, dont 100 en franchise, plus une dizaine en en propre, essentiellement sur Paris, et 2 kiosques.
      Nous avons mis en place à Nice en novembre dernier un nouveau concept de point de vente dans lequel nous avons adossé à la partie livraison-vente à emporter classique une partie restauration sur place, avec une trentaine de places assises. Cette initiative rencontre beaucoup de succès.
      Un autre point de vente en construction sur Bordeaux doit ouvrir courant février 2015, qui comportera également une salle à l’étage pour la restauration assise. Nous dupliquerons ce concept quand nous en aurons la capacité, car cela ne représente qu’un coût assez marginal.
      Pizza Hut jouit d’une très forte notoriété en France : 92 % des 15-59 ans connaissent la marque. Notre ambition est de reprendre le leadership en termes d’unités et de chiffre d’affaires et pour cela, nous recrutons de nouveaux candidats à la franchise. Idéalement, nous vise 300 points de vente en France à terme.

      Quels sont les profils de franchisés que vous prévoyez de recruter ? Quel est l’apport personnel et l’investissement à prévoir pour vous rejoindre ?
      Nos trois axes de recrutement sont les suivants : d’abord, les managers de nos magasins en propre,  qui sont de bons opérationnels mais un peu courts en apport personnel. Pour permettre à ces jeunes de se lancer, nous avons mis en place un fond abondé par le master franchisé qui vient compléter leurs fonds propres sous forme de prêt d’associés, remboursable après remboursement de l’emprunt bancaire. Vis-à-vis du banquier, cela permet de matérialiser l’engagement de la tête de réseau dans leur projet.
      Ensuite, le réseau existant : nous avons des projets avec nos franchisés en place, dont certains ont déjà plusieurs points de vente, jusqu’à trois ou quatre. La multi franchise est envisageable chez nous seulement si les standards opérationnels et financiers sont respectés. Nous avons des process bien élaborés : quand nos franchisés sont dans les clous, ils peuvent se développer.
      Enfin, les nouveaux entrants : nous recherchons des futurs franchisés qui seront présents dans leur magasin, capable de manager 15 à 20 salariés en moyenne et de gérer une affaire réalisant 600 000 euros de chiffre d’affaires hors taxe en moyenne.
      Nous recherchons avant tout de bons managers, ayant une forte capacité de travail, des notions de gestion, l’esprit entrepreneurial, l’esprit réseau et un apport personnel de 60 à 80 000 euros. L’investissement à prévoir représente environ 250 000 euros hors immobilier.
      Le retour sur investissement est envisageable en 3 à 5 ans. Notre contrat dure 10 ans : les franchisés empruntent sur 7 ans donc à minima, notre contrat doit s’aligner sur l’emprunt bancaire. Nous sommes sélectifs sur le recrutement afin de nouer un partenariat sur la durée. Notre taux de renouvellement au bout de 10 ans est proche de de 100 %.

      Quelles sont les régions de France et le type d’implantations où vous souhaitez renforcer en priorité votre présence ?
      Nous souhaitons renforcer notre présence sur Paris et sa première couronne, ainsi que sur toutes les villes à partir de 70 000 habitants en zone de chalandise, ce qui représente à peu près 35 000 ménages. Il s’agit donc plutôt des métropoles régionales. Pizza Hut est déjà présents à Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Villeurbanne, Grenoble…
      C’est plutôt nous qui identifions les sites mais c’est en général une démarche conjointe, car nous aimons bien que le candidat s’implique. Nos chargés de développement ou d’expansion recherchent des sites qui sont ensuite proposés aux managers, aux franchisés ou aux candidats. Une fois le site identifié, le bail négocié et le compromis signé  nos chargés de construction prennent en mains la partie technique : déclaration de travaux, devis, interface avec les architectes…

      80 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur PIZZA HUT

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise PIZZA HUT
      Consultez l'Indicateur de la Franchise