Fermer
Secteurs / Activités

    Obtenir son financement professionnel : quels acteurs contacter ?

    Tribune publiée le 16 janvier 2019 par Benoit FOUGERAIS
    En savoir plus sur l'auteur

    Les banquiers ne sont pas les seuls acteurs du financement qui peuvent accorder un crédit professionnel à un entrepreneur. D’autres acteurs peuvent intervenir et apporter leurs concours dans le montage d’un plan de financement. Pour augmenter ses chances de succès, un porteur de projet a intérêt à solliciter l’ensemble des financeurs, à condition de bien comprendre le rôle et les attentes de chacun. 

    Par Benoit Fougerais, Directeur général et co-fondateur de PR€T PRO, membre du Collège des experts de la FFF

    Les banques

    Les banques restent les établissements les plus impliqués dans l’octroi d’un prêt professionnel. Chaque banque ayant ses orientations propres, toutes ne vont pas financer les mêmes types de projet. D’où l’intérêt pour une PME de contacter l’ensemble des 11 établissements bancaires. Mais pas seulement.

    Les acteurs du co-financement

    Le co-financement désigne l’ensemble des acteurs qui peuvent apporter un financement complémentaire à celui des banques. Il regroupe principalement les acteurs du crowdlending et les sociétés de leasing.

    Les plateformes de crowdlending

    Fotolia_61530204_M© ty – FotoliaLes plateformes de crowdlending proposent des solutions alternatives aux financements bancaires dans la mesure où elles acceptent de financer ce que les banques ne couvrent pas habituellement : BFR, stock, achats immatériels… Il est de plus en plus courant de voir des plans de financement mixtes, faisant intervenir des plateformes de crowdlending, car les banques considèrent ces apports complémentaires comme des quasi fonds propres.

    Comme son nom l’indique, le crowdlending consiste en un financement participatif sous forme de crédit : il peut prendre la forme de contrats de prêt, de minibons (anciennement bons de caisse) ou d’émissions obligataires. Le succès de cette forme de financement est réel aujourd’hui en France.

    Les sociétés de leasing

    Le leasing (ou crédit-bail) est un contrat de location longue durée qui permet à une entreprise de profiter d’un bien à moyen ou long terme sans en être propriétaire. Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers ce mode de financement pour faire l’acquisition de biens onéreux dans le cadre de leur activité professionnelle.

    Les sociétés de leasing interviennent dans le financement de biens tangibles, tels que l’outillage professionnel, les biens d’équipement professionnels : bureautique, informatique ou autre, les véhicules utilitaires ou véhicules de société…

    Cette solution présente un intérêt majeur pour la PME ou l’entrepreneur : le financement de ces biens impacte les charges de l’entreprise. En sollicitant les sociétés de leasing, le porteur de projet peut donc diminuer son investissement initial de toutes les dépenses éligibles au leasing.

    Les aides régionales

    De nombreux réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise peuvent octroyer une aide financière aux entrepreneurs de leur région, après sélection des dossiers sur des critères qui leur sont propres. Cette aide prend souvent la forme d’un prêt personnel fait au dirigeant et vient en apport direct dans l’entreprise.

    Les sociétés de contre-garantie

    Ces organismes viennent contre-garantir le prêt fait à la banque. Ils interviennent dans le cas où l’emprunteur ne peut rembourser la totalité de ce qu’il doit à l’établissement prêteur. Dans la majorité des cas, l’accord de contre-garantie facilite l’obtention d’un prêt bancaire car elle donne au prêteur la possibilité de partager avec d’autres organismes les risques de défaillance de l’emprunteur. L’entrepreneur a tout intérêt à solliciter les organismes de contre-garantie avant même d’avoir obtenu la réponse des banques, pour gagner du temps et maximiser ses chances de réponse positive.

    Solliciter l’ensemble des financeurs (banques, mais aussi organismes de co-financement, sociétés de leasing, de contre-garantie, ou aides régionales) pouvant intervenir sur un dossier de financement d’entreprise est un facteur-clé de succès essentiel pour un entrepreneur.

    Passer par les services d’un courtier indépendant spécialisé dans le prêt professionnel (et non commissionné par les banques) permet aux porteurs de projets d’être dégagés d’une tache fastidieuse et d’avoir accès directement aux bons contacts. Un moyen de se donner toutes les chances de réussir !