CORIOLIS TELECOM HABILLAGE 2017

Financement participatif et franchise : risques et opportunités

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Financement participatif et franchise : risques et opportunités

Dernière mise à jour le 28 février 2017

Quelles opportunités le financement participatif ouvre-t-il aux réseaux du commerce indépendant organisé ? Quels risques peut-t-il présenter ? Voici les principaux points à connaître sur ce modèle émergent de collecte de fonds.

Les Français financent de nombreux projets

Le financement participatif ou crowdfunding est un financement (“funding”) par la foule (“crowd”) de projets présentés publiquement pouvant collecter de très nombreuses contributions de petits montants auprès d’un public très étendu, généralement rendu possible par l’utilisation d’Internet. Cette technologie permet de transformer la communauté en investisseurs.

La France est le 2ème pays en Europe en termes de financement participatif, avec plus de 150 millions d’euros collectés en 2014, selon une étude menée par l’université de Cambridge et le cabinet Ernst & Young. Si elle se place loin derrière le Royaume Uni, qui a collecté plus de 2 milliards d’euros la même année, elle devance l’Allemagne (140 M€), la Suède (107 M€), les Pays-Bas (78 M€) et l’Espagne (62 M€).

En France, selon le baromètre du crowdfunding (réalisé par le cabinet Compinnnov pour l’association Financement participatif France), 1,75 million de financeurs ont déjà soutenu un projet sur une plateforme et près de 400 M€ ont été collectés depuis leur lancement. Au 1er semestre 2015, le financement participatif a concerné 9 328 projets, pour un total de 133,2 M€ collectés (contre 66,4 M€ au 1er semestre 2014).

CORIOLIS BAN 17
IRRIJARDIN REC 17
Financez votre projet