Fermer
Secteurs / Activités

    B to B : le réseau OPEF lance sa solution écologique en concession - Brève du 15 mai 2017

    Spécialiste du traitement des gasoils pour réduire les émissions polluantes des entreprises de transport, le réseau OPEF a lancé en mars 2017 un développement en concession à l’échelle nationale.

    Franchise de traitement des carburants OPEFCréé en 2011, OPEF (« Organisation pour la performance des énergies fossiles ») propose aux entreprises de transport de marchandises ou de voyageurs, et aux entreprises de BTP, de diminuer leur consommation de carburant et leurs émissions polluantes.

    Se voulant « écologique et économique », la solution proposée par OPEF consiste en un traitement global des carburants et des moteurs, via une gamme de produits et de services allant du stockage jusqu’à la combustion.

    Depuis décembre 2016, l’entreprise est distributeur exclusif des solutions des traitements des gasoils fabriquées par la société Mexel, éligibles à la « Charte CO2 » de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

    Profil recherché : commercial, avec une expérience en B to B

    Basé en région parisienne, OPEF a lancé en mars 2017 un développement en concession à l’échelle nationale, afin de proposer ses produits et de services sur l’ensemble du territoire et ainsi, de pouvoir répondre aux besoins des grands groupes multi sites implantés dans toute la France.

    Le réseau recherche de futurs concessionnaires au profil commercial, avec une expérience en B to B. Et prévoit de concéder une trentaine de  territoires définis selon leur potentiel, qui couvrent un à 4 ou 5 départements selon les régions en France.

    Budget global : environ 20 000 €

    « Si le concessionnaire réalise 5 % du potentiel de sa zone, il peut réaliser 200 000 € HT en année 3, et générer 100 000 € de marge brute  avec 1 000 € de frais par mois environ », indique la tête de réseau. OPEF propose à ses entreprises clientes des contrats de 3 ans, qui peuvent générer un chiffre d’affaires récurent de « 1 000 € par mois voire plus ».

    Le concédant demande un droit d’entrée de 10 000 €, qui inclut les formations, l’accompagnement terrain, un kit marketing de démarrage et un stock tampon. L’activité ne nécessite pas d’investir dans des locaux : un concessionnaire OPEF peut travailler chez lui avec un téléphone et un ordinateur. Le budget global à prévoir représente environ 20 000 €.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur OPEF

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise OPEF
    Consultez l'Indicateur de la Franchise