Fermer
Secteurs / Activités

    La franchise de burger Big Fernand reprise par un fonds européen

    Le concept de restauration rapide Big Fernand va céder 80 % de son capital au fonds d’investissement BlueGem. Objectif de l’opération : accélérer à l’international pour atteindre rapidement 100 restaurants.

    Fondateurs de la franchise de restauration Big Fernand

    A ma gauche : Big Fernand, né à Paris en 2012, devenu le leader du « burger gourmet » avec 35 restaurants dont environ 25 en franchise.

    A ma droite : BlueGem, fonds d’investissement créé en 2007 et basé à Londres, qui gère près de 600 M€ d’actifs en prenant des participations majoritaires dans des entreprises européennes de taille moyenne « à fort potentiel de croissance ».

    Aux termes d’un accord conclu entre ces deux protagonistes, BlueGem reprendra début juin 80 % du capital de Big Groupe, « à travers un rachat de parts des fondateurs et du family office, SEP (Famille Riccobono), actionnaire historique de Big Fernand ».

    « C’est une formidable opportunité d’allier nos forces à BlueGem Capital Partners, spécialiste du retail et des implantations internationales », souligne Steve Burggraf, co-fondateur de Big Fernand, qui restera président et conservera 6 % du capital de la société.

    Une première augmentation de capital de 7 M€

    L’objectif principal de cette opération est « de porter Big Fernand sur la scène internationale avec une première augmentation de capital de 7 M€ pour atteindre rapidement 100 restaurants », annonce l’enseigne dans son communiqué.

    Lauréat des Révélations de la franchise en 2014, Big Fernand revendique aujourd’hui 35 restaurants, sans compter les inaugurations prévues au mois de juin au BHV MARAIS à Paris, ainsi qu’à Orléans, Clermont-Ferrand et Vincennes.

    Un chiffre d’affaires prévisionnel de 50 M€ fin 2017

    Quatre nouvelles implantations en propre dans Paris intra-muros sont également programmées cette année, et le réseau prévoit d’atteindre 45 à 50 restaurants fin 2017, avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 50 M€.

    L’arrivée de BlueGemCapital comme actionnaire majoritaire vise aussi à accélérer le  développement de l’enseigne à l’international, où elle compte déjà trois ateliers à Dubaï, deux à Hong-Kong et un à Londres.

    « L’enseigne est aujourd’hui le leader incontesté du burger gourmet en France, où elle conserve un fort potentiel de développement, et nous sommes convaincus que ses Hamburgés peuvent s’exporter à l’étranger », confirme Mathieu Develay, responsable des opérations en France pour BlueGem.

    « Dans le cadre du rapprochement, Big Fernand va racheter les deux Ateliers du Hamburgé de Hong-Kong jusqu’ici exploités en franchise », précise encore l’enseigne dans son communiqué.

    150 000 €
    Apport personnel
    35 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BIG FERNAND

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BIG FERNAND