Fermer
Secteurs / Activités

      François Charpy, Directeur général exploitation Europe de la franchise Steak’n Shake - Interview du 21 avril 2017

      Steak’n Shake est un concept innovant, qui introduit une rupture par rapport au burger traditionnel, et repose sur un vrai savoir-faire cuisinier.

      François Charpy Directeur général exploitation Europe franchise Steak’n ShakeOù en est le développement en France de Steak’n Shake, née en 1934 dans l’Illinois ?

      Le premier restaurant français à l’enseigne Steak’n Shake a ouvert en 2014 à Cannes, et le réseau est dans une phase de développement important : nous avons fini 2016 avec 8 établissements en France (18 en Europe) et nous prévoyons de tripler le parc cette année, puis de doubler encore l’année suivante.

      Cet objectif de développement repose d’abord sur le marché du burger en France, qui est l’un des plus dynamiques en Europe alors que le nombre de points de vente des chaînes de burger est inférieur à d’autres pays d’Europe.

      Comment se positionne Steak’n Shake sur le marché du burger ?

      Aujourd’hui, les consommateurs ont le choix entre les chaînes de fast food comme McDonald’s, Burger King et Quick, avec des prix abordables pour une qualité acceptable, et des concepts de « gourmet burger » comme Five Guys ou Big Fernand, plus qualitatifs mais avec des prix élevés.

      Steak’n Shake, qui se positionne depuis 1934 comme l’enseigne qui propose la meilleure qualité au meilleur prix, est un concept innovant, qui introduit une rupture par rapport au burger traditionnel, et repose sur un vrai savoir-faire cuisinier.

      Chez nous, les fruits et légumes sont livrés bruts, pelés, émincés et rissolés en restaurant, les frites sont fraîches, la salade aussi, le guacamole est préparé à partir d’avocat frais et nos milk-shake (le « Shake » de Steak’n Shake) sont faits à la main.

      Quels sont vos objectifs de développement en franchise en France ?

      Aujourd’hui, Steak’n Shake est présente à Cannes, Marseille, Toulon, Bordeaux, Toulouse, Caen et Rueil Malmaison. Notre plan d’ouvertures porte sur toute la France, et notamment sur Paris intra-muros, où deux points de vente ouvriront avant l’été.

      Il faut compter 130 places assises pour un restaurant-type, et prévoir une surface minimum de 300 m². Nous développons trois formats de restaurants : en centre-ville, en centre commercial et au format drive. Nous venons d’ouvrir un nouveau restaurant drive à Bayonne au sein du centre commercial BAB2.

      Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ?

      Parmi nos partenaires actuels, on trouve un peu de tout : un ancien restaurateur, un créateur venu du monde industriel… Nous souhaitons recruter des personnes qui veulent s’épanouir dans la restauration. Nous recherchons avant tout des opérateurs : nous allons limiter le nombre de sites par franchisé, car nous voulons que les chefs d’entreprise soient dans leur point de vente.

      Le plus important pour nous, c’est la volonté du franchisé de s’épanouir en tant que restaurateur, et aussi qu’il fasse preuve d’une véritable adhésion au projet, car Steak’n Shake est unique sur le marché. Enfin, l’apport personnel à prévoir pour nous rejoindre représente environ 350 000 €

      300 000 €
      Apport personnel
      50 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur STEAK’N SHAKE

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise STEAK’N SHAKE
      Consultez l'Indicateur de la Franchise