Fermer
Secteurs / Activités

      Grand Litier prend son destin en main - Brève du 15 juillet 2009

      Brève
      15 juillet 2009

      “Le schéma avait bien fonctionné jusqu’ici, mais il a atteint ses limites”, explique Luc Blouet, le directeur de l’enseigne. Après 16 ans de bons et loyaux services, Grand Litier a décidé de rompre le contrat de sous-traitance que le liait à la centrale Union Textile Distribution (UTD). A compter du 1er janvier 2010, c’est la société First Service, propriétaire de la marque Grand Litier, qui reprendra en direct l’exploitation de la chaîne – 60 magasins – sous l’égide de Wolf Stolpner président de l’association des adhérents au réseau.
      “Les deux structures ne s’entendaient plus sur le plan et les perspectives de développement de Grand Litier. La marque a donc choisi de prendre son indépendance, avec notamment comme projet de renforcer les services apportés aux affiliés”, note Luc Blouet. L’objectif est clair : il s’agit pour elle de consolider son réseau, tout en menant une politique d’expansion volontariste. “Grand Litier doit devenir une enseigne d’envergure nationale et pour cela atteindre rapidement la centaine de points de vente”, souligne le responsable.
      Parmi les mesures envisagées, le recrutement d’un nouvel intervenant terrain, à la fois développeur et animateur. Les redevances publicitaires dont s’acquittent les adhérents de la chaîne depuis maintenant 2 ans vont par ailleurs trouver une nouvelle concrétisation avec le lancement, dès septembre prochain, de la première campagne de publicité nationale de Grand Litier. L’enseigne s’engage parallèlement à aider ses affiliés à tous adopter, avant fin 2009, son nouveau concept de façades de magasins. Concept dont les effets positifs, au premier rang desquels une augmentation du panier moyen significative, se seraient fait ressentir “de manière immédiate” dans les magasins qui se sont d’ores-et-déjà mis au diapason.
      Côté développement, l’enseigne aurait déjà une dizaine de contacts, en vue d’ouvertures en 2010. Seule interrogation : celle de savoir si tous ses affiliés actuels se rallieront à la nouvelle organisation. “Il est un peu tôt pour le dire, cependant aucun n’a manifesté pour l’heure d’opposition au projet”, conclut Luc Blouet, confiant.  

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur GRAND LITIER

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise GRAND LITIER
      Consultez l'Indicateur de la Franchise