Fermer
Secteurs / Activités

      Laurent Tricart, Président d’Atlas Newco - Interview du 14 juin 2016

      Après 18 mois de reconstruction de ses bases, l’enseigne Atlas est prête à se redéployer en franchise, avec un nouveau format et de nouveaux concepts.

      Le 2 janvier 2015, avec 3 autres franchisés du réseau, vous repreniez officiellement l’enseigne Atlas au groupe Mobilier Européen, alors en liquidation judiciaire. Que s’est-il passé depuis ?
      Alors que les points de vente Atlas appartenant en propre à Mobilier Européen avaient tous été cédés à la concurrence ou fermés, nous avons en effet, avec trois autres franchisés, décidé fin 2014 de reprendre l’enseigne. Nous sommes repartis d’une page blanche, avec six magasins, dans l’idée de la relancer. Il a fallu, dans un premier temps, reconstruire les bases : mener une refonte complète de la gamme, ce qui n’avait pas été fait depuis plusieurs années, redéfinir une stratégie marketing, redonner un ERP commun aux magasins, recréer un plan média et des sites internet et intranet, nommer un directeur d’enseigne, renouer des relations satisfaisantes avec nos fournisseurs…
      Nous voulions faire tout ce travail correctement, avant de songer à nous redévelopper. Aujourd’hui, nous sommes prêts et reprenons donc notre essor.

      Vous inaugurez demain, 15 juin, à Nancy un nouveau concept magasin, sous la bannière Atlas Home. Quelles sont ses particularités ?  S’agit-il du modèle que vous prévoyez de développer en franchise à l’avenir ?
      Depuis 2014, nous avons été rejoints par d’ex-franchisés intéressés par notre projet, moyennant quoi nous comptons désormais 11 magasins Atlas en France. Mais Nancy est notre première création à proprement parler. C’est aussi le premier exemplaire d’un nouveau format, sur lequel s’appuiera très fortement notre développement en franchise à l’avenir : celui de magasins de 1 000 à 1 500 m². Nous y privilégions les familles les plus fortes chez Atlas : la cuisine, la literie, le salon, le séjour et la chambre. En éliminant les produits du premier quartile, pour monter légèrement en gamme, sans nous couper de notre clientèle historique. L’idée étant de séduire une cible familiale, plutôt en second achat ; nous ne voulons plus affronter les But, Ikea et autres Conforama pour conquérir les primo-acheteurs, car la bataille est perdue d’avance.
      Ce format est aussi doté d’une nouvelle identité visuelle, plus sobre et plus moderne. Il nous permettra en outre de nous installer sur des zones inaccessibles sur 2000 ou 3 000 m², en conservant une bonne rentabilité. Une deuxième ouverture à ce concept est d’ores-et-déjà programmée pour la rentrée 2016.

      Vous annoncez aussi le lancement d’une nouvelle enseigne spécialisée dans la cuisine. Pouvez-vous nous en dire plus ?
      Atlas dévoilera très bientôt en effet deux concepts, spécialisés dans nos métiers qui fonctionnent le mieux : la cuisine et la literie. Nous avons une histoire sur ces deux métiers, une légitimité, notamment sur la cuisine que nous travaillons depuis l’origine. Nous souhaitons en profiter pour ouvrir de petites surfaces dédiées. Ce qui nous permettra de faire valoir notre savoir-faire. Et de ramener l’enseigne dans les villes importantes auxquelles elle n’a pas accès aujourd’hui. Un premier magasin Atlas Cuisines pourrait ainsi ouvrir ses portes dès septembre 2016, avant que le concept ne soit déployé en franchise.

      40 000 €
      Apport personnel
      15 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur ATLAS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise ATLAS
      Consultez l'Indicateur de la Franchise