Fermer
Secteurs / Activités

      Vente automobile : Transakauto complète son maillage et France et vise l’Europe - Brève du 3 juillet 2024

      Brève
      3 juillet 2024

      Créé en 2009 et développé en franchise, le réseau de transaction automobile Transakauto compte plus de 100 agences en France. Il prévoit de doubler de taille d’ici fin 2025 et de s’exporter dans d’autres pays d’Europe.

      Façade d'agence de vente de véhicules sous enseigne TransakautoSpécialisée depuis 2009 dans la transaction automobile entre particuliers, l’enseigne Transakauto développe depuis 2012 un réseau d’agences indépendantes, d’abord en licence de marque, puis en franchise depuis janvier 2024. A ce jour, la chaîne compte plus de 100 points de présence en activité sur le territoire français (ayant réalisé 40 M€ de chiffre d’affaires en 2023), et environ autant de contrats déjà signés pour de futures implantations. Ce qui devait lui permettre d’accélérer son expansion (le franchiseur revendique « 8 ouvertures par mois en moyenne ») afin d’atteindre 200 adresses d’ici fin 2025.

      Forte de son maillage en cours et à venir dans l’Hexagone, Transakauto annonce sa volonté de s’implanter dans des pays frontaliers comme la Belgique, où une première ouverture est prévue pour septembre 2024, ou encore le Luxembourg, où un autre projet est cours dans la localité de Hovalt. Misant sur la franchise pour exporter son concept, l’enseigne a désormais pour ambition à horizon 2030 de regrouper 350 points de vente en Europe (France incluse).

      Créé en 2009, le réseau de vente automobile Transakauto compte une centaine d’agences en France

      Créée par Michael Ledoux, un jeune entrepreneur (26 ans à l’époque) passionné d’automobile, Transakauto se positionne sur le marché des intermédiaires entre vendeurs et acheteurs d’automobiles d’occasion. Un métier apparu dans les années 2000 sur le modèle de l’agence immobilière et, pour cette raison, parfois qualifié d’agence automobile. L’objectif visé par le réseau est en effet « de pallier les contraintes des ventes entre particuliers (risque d’arnaque, investissement de temps, connaissances mécaniques etc.) et éviter de perdre de l’argent chez les concessionnaires avec une reprise en moyenne 25 % moins cher que le prix de marché ». Pour cela, l’agent Transakauto « se positionne comme un tiers de confiance qui sécurise les transactions, le tout sans acheter les véhicules ».

      Depuis son lancement, le réseau a choisi de se différencier de ses concurrents en proposant « un éventail de services ultra-personnalisés » comme des véhicules garantis par un assureur partenaire, des solutions de financement proposées par une banque partenaire, ou encore la sécurisation des paiements via « un compte séquestre en ligne ». Il a également mis en œuvre une stratégie digitale, notamment sur les réseaux sociaux, afin de « créer une véritable notoriété et un engouement » autour de sa marque, et « de développer son image de marque auprès de sa communauté engagée ». Il compte d’ailleurs s’appuyer sur cette notoriété pour recruter ses futurs franchisés dans les pays européens frontaliers de la France.

      Transakauto a pour ambition d’atteindre 350 points de vente en France et en Europe à horizon 2030

      Agence de vente de véhicules sous enseigne Transakauto« Développer une franchise est bien plus qu’une simple expansion commerciale ; c’est une opportunité de partager notre vision et notre savoir-faire avec des entrepreneurs passionnés, tout en créant une communauté solide et prospère », déclare dans un communiqué Michael Ledoux, fondateur de Transakauto. Pour son recrutement, l’enseigne privilégié des candidats ayant « au minimum trois ans d’expérience professionnelle dans le milieu », « une passion pour l’entrepreneuriat » et « une volonté de se dépasser ». A noter : dans un univers professionnel encore majoritairement masculin, le réseau compte actuellement 10 % de franchisées.

      Annonçant un chiffre d’affaires moyen par agence de 380 000 € après deux ans d’exploitation, Transakauto demande 45 000 € de droits d’entrée. Pour mailler le territoire en en franchise, le réseau déploie deux formats d’implantations. D’une part, un format d’agence, uniquement composé de bureaux pour l’accueil des clients, qui nécessite donc un investissement réduit, et permet à l’enseigne de se développer plus rapidement. Et d’autre part, un format showroom, qui permet d’exposer une partie des véhicules proposés à la vente, avec plus de visibilité et donc une notoriété locale plus immédiate. A noter : il est possible de démarrer son activité au sein d’une agence, puis d’agrandir les locaux pour adopter le format showroom, comme l’a fait le franchisé Transakauto de La Rochelle après deux ans d’exploitation.

      20 000 €
      Apport personnel
      45 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur TRANSAKAUTO

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise TRANSAKAUTO