Fermer
Secteurs / Activités

    Témoignage de Sarah Merett, triple franchisée La Vie Claire en région lyonnaise

    Profitant d’une opportunité qui se présentait à elle, Sarah Merett est devenue franchisée du réseau de produits biologiques La Vie Claire. Elle ne s’est pas arrêtée là et anime aujourd’hui trois magasins.

    Gérer un point de vente La Vie Claire demande une quantité de travail physique important, auquel je n’étais pas préparée.

    Sarah Merett-la-vie-claire-0002D’origine britannique, Sarah Merett s’est installée en France il y a plus de 30 ans et a fait sa vie dans l’Hexagone. Après des études d’économie et de gestion, elle occupe différents postes dans des entreprises de la région lyonnaise. Son travail lui plait mais de moins en moins le cadre dans lequel elle évolue. Aussi n’hésite-t-elle pas lorsqu’une opportunité se présente, et décide-t-elle, avec une associée, de reprendre le magasin de produits biologiques La Vie Claire de l’Arbresle, au nord de Lyon.

    Cette unité en franchise avait ouvert ses quelques temps auparavant mais décollait difficilement. « Nous nous sommes jetées dans l’aventure sans hésiter et sans aller voir ailleurs, explique Sarah, car La Vie Claire était une enseigne séduisante et déjà bien connue ». « La qualité du contact avec les responsables du réseau a été déterminante, ajoute-t-elle. J’ai rencontré des gens très ouverts, cela n’avait rien à voir avec ce que j’avais connu auparavant. En outre l’entreprise nous est apparue très bien gérée, avec tous les services indispensables mais sans superflu ».

    Convaincre une banque

    Pour obtenir un crédit bancaire permettant de compléter leur apport, ce sera en revanche assez compliqué, d’autant que l’opération doit avoir lieu rapidement. Car la banque du vendeur, échaudée par les résultats non satisfaisants du magasin, ne veut pas suivre. Grâce au soutien de l’enseigne, et son référencement auprès de plusieurs établissements, qu’elles réussiront à trouver une banque pour les accompagner. Enfin pour garantir l’opération, Sarah restera salariée (à mi-temps) de son entreprise précédente pendant six mois. « J’étais encore à mi-temps dans mon entreprise… et à plein temps à La Vie Claire », confie-t-elle. Les deux associées font beaucoup d’efforts pour améliorer l’attractivité du magasin, en particulier en s’impliquant dans le tissu local, associatif, etc. Le bouche-à-oreille et la qualité des produits font le reste. Cela finira par payer et les résultats s’améliorent.

    Un mini-réseau local

    Dès le départ, les deux associées avaient le projet d’ouvrir une seconde unité. L’occasion s’en présente en 2014. Elles reprennent alors un deuxième magasin, à Civrieux d’Azergues (toujours au nord de Lyon). Puis elles se séparent : Sarah garde Civrieux et son associée celui de L’Arbresle. Mais l’envie de bâtir un mini-réseau est toujours là. Finalement, Sarah Merett concrétise, en octobre 2018, son souhait et crée un nouveau point de vente à Belleville. « J’avais fait part à La Vie Claire de mon envie d’avoir à nouveau un deuxième magasin. Ils m’ont proposé un local qui était en construction ».

    En janvier 2019, elle saisit une nouvelle opportunité, en reprenant le magasin d’un franchisé qui quitte le réseau, cette fois à Villefranche-sur-Saône. « Cela faisait sens, explique-t-elle. Les trois magasins sont situés au nord de Lyon sur le même axe de circulation. Cela permet aussi de grouper les achats auprès des producteurs locaux, de mieux gérer le personnel, etc. ».

    Bien sûr, il a fallu recruter, former les équipes, et aussi, pour gérer l’ensemble, beaucoup déléguer. Mais c’est sa philosophie : elle fonctionne à la confiance. Les équipes sont donc le plus autonome possible et multitâches. Désormais Sarah n’a désormais plus qu’un objectif : consolider ses magasins. Malgré cette situation chronophage (elle a prévenu son entourage que, pendant tout un temps, cela allait être compliqué), elle ne regrette pas du tout son choix, car elle trouve un grand plaisir à travailler dans une activité et un environnement qui lui plaisent.

    70 000 €
    Apport personnel
    16 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LA VIE CLAIRE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise LA VIE CLAIRE
    Trouvez votrelocal