Fermer
Secteurs / Activités

    Un Jour Ailleurs plante son nouveau décor

    Brève
    4 juillet 2019

    L’enseigne de prêt-à-porter pour femmes de plus de 50 ans a commencé à déployer un nouveau concept magasin. Via lequel elle ambitionne de relancer son expansion, en s’appuyant sur la commission-affiliation.

    Un-jour-ailleurs-andie-macdowellAprès Julianne Moore l’année dernière, Andie MacDowell est la nouvelle égérie d’Un Jour Ailleurs. A 61 ans, la mannequin et actrice incarne parfaitement l’élégance intemporelle et l’esprit couture plus que jamais revendiqués par l’enseigne. Qui, à bientôt 35 ans et après être passée par une procédure de sauvegarde en 2014, achève un repositionnement, sur la base duquel elle ambitionne de relancer son développement en France, en commission-affiliation, et à l’étranger, en franchise notamment.

    La marque, qui habille la femme de plus de 50 ans, du 36 au 50, a ces dernières années modernisé ses collections autour des indispensables d’une garde-robe dans l’air du temps. Elle revu son logo et son acronyme (UJA) dans une ligne plus épurée. Et redessiné, enfin, ses boutiques, autour d’un sol et de mobilier en bois clair, de murs blancs et de portants en métal noir. Il y a quelques semaines, le premier de ces nouveaux écrins voyait le jour au Luxembourg. Le concept était aussi visible lors de Franchise Expo, en mars.

    L’affiliation en priorité

    Un Jour Ailleurs était venue y réaffirmer ses ambitions en matière de développement. Pour la France, où son réseau compte à l’heure actuelle 150 magasins, et où elle entend encore se développer en régions, sur 80 à 100 m², à travers la commission-affiliation.  Pour l’international, où elle fédère déjà une quarantaine de points de vente en propre (Belgique, Luxembourg, Italie) et en franchise (Maroc, Liban, Russie…) mais espère étendre son influence, vers les Pays-Bas, le Portugal ou l’Amérique Latine.

    Pour ouvrir une franchise de prêt-à-porter Un Jour Ailleurs, un apport personnel minimum de 50 000 euros est nécessaire. Tout comme une bonne connaissance de son marché local et une expérience significative du secteur de l’habillement.

    20 000 €
    Apport personnel
    10 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur UN JOUR AILLEURS – UJA

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise UN JOUR AILLEURS – UJA
    Trouvez votrelocal