Fermer
Secteurs / Activités

    Les principales fédérations du commerce espèrent une réouverture rapide des grands centres commerciaux - Brève du 19 février 2021

    Les principales fédérations du commerce, dont la Fédération française de la franchise et la Fédération du commerce coopératif et associé, demandent une réouverture rapide des commerces de centres commerciaux de plus de 20 000 m².

    Le 29 janvier dernier, le Premier ministre Jean Castex annonçait la fermeture des centres commerciaux et commerces non alimentaires de plus de 20 000 m² à compter du dimanche 31 janvier.

    « Aujourd’hui, ce sont donc plus de 25 000 commerces de centres commerciaux et grands magasins qui ont baissé leur rideau, soulignent dans un communiqué commun daté du 17 février 2021 le Conseil du Commerce de France et les grandes fédérations du commerce(1) (dont la Fédération française de la franchise (FFF) et la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA). Plusieurs dizaines de milliers de salariés se retrouvent sans activité et sans visibilité sur leur emploi. »

    Plus de 25 000 commerces de centres commerciaux et grands magasins ont baissé leur rideau depuis le 31 janvier 2021

    Centre-commercial« Alors que trois semaines viennent de s’écouler, le Gouvernement n’a donné aucune visibilité sur la date de réouverture des sites commerciaux fermés, s’inquiètent les fédérations signataires de cet appel. (…) La décision du Gouvernement impacte fortement les entreprises du commerce de toute taille. En effet, l’offre des centres commerciaux est constituée de dizaine de milliers de boutiques dont une partie significative est exploitée par des entrepreneurs indépendants ou franchisés et une partie par des réseaux d’enseignes. De nombreux réseaux ont entre 30 et 75 % de leurs magasins actuellement fermés dans les centres commerciaux. »

    « Alors que la situation s’aggrave fortement pour l’ensemble des entreprises concernées », ces fédérations demandent donc au Gouvernement « de préciser rapidement le calendrier de réouverture de ces sites ainsi que les mesures d’aides mises en œuvre ».

    Les Fédérations demandent au Gouvernement de préciser rapidement le calendrier de réouverture de ces sites

    Parce que « la survie de milliers de magasins et de leurs emplois passe inévitablement par leur réouverture rapide », les fédérations demandent au Gouvernement d’indiquer rapidement aux entreprises un calendrier de réouverture de tous les commerces : « Il faut à tout prix éviter de fragiliser davantage des commerçants de toute taille et empêcher le risque d’effet domino qui ne manquerait pas d’intervenir dans tous les territoires en cas de restructuration de chaînes de magasins », plaident les auteurs du texte.

    Les porte-paroles des commerçants demandent également à connaître les modalités des aides économiques qui seront mises en place. « Le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance s’est en effet engagé à ce qu’une indemnisation « simple, rapide et totale » des pertes engendrées par cette fermeture soit assurée par l’Etat pour tous les commerces et centres commerciaux impactés par cette décision », rappellent-ils.

    (1)L’Alliance du Commerce, Procos, le Conseil National des Centres Commerciaux, la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA), la Fédération Française de la Parfumerie Sélective, la Fédération Française de la Franchise, l’UNION sport & cycle, l’Union de la Bijouterie Horlogerie (UBH), la Confédération Nationale de l’Equipement du Foyer et la Fédération Française de l’Equipement du Foyer.

    A lire aussi sur le sujet :

    Covid-19 : le commerce et la franchise partiellement à l’arrêt

    Franchises, coopératives, succursales : vingt-trois fédérations de commerçants demandent la réouverture des points de vente

    Lettre ouverte : 29 fédérations du commerce demandent la réouverture pour tous le 27 novembre

    Réouverture des commerces : les pouvoirs publics échangent avec les acteurs concernés

    Réouverture des commerces : Emmanuel Macron a fixé le calendrier

    Une trentaine de fédérations du commerce demande l’autorisation d’ouvrir tous les dimanches de janvier

    Les principales fédérations du commerce renouvellent leur demande de pouvoir ouvrir tous les dimanches de janvier