Fermer
Secteurs / Activités
    LA BOUCHERIE HABILLAGE SEP18

    Devenir franchisé dans le commerce alimentaire de proximité : les créneaux porteurs

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

    Caves à vin, épiceries fines, pâtisseries ou boutiques de chocolats, mais aussi supermarchés : le commerce alimentaire de proximité est très divers et attire de nombreux candidats à la franchise. Le marché est, dans son ensemble, porteur. Mais le sens du commerce et de l’accueil sont primordiaux. Voici une sélection des segments et des concepts à suivre.

    Avec près de quatre-vingt enseignes à la recherche de partenaires présentes lors du prochain salon Franchise Expo Paris (25 au 28 mars 2018), le secteur de l’alimentaire demeure un domaine très dynamique du commerce organisé en réseau. C’est le cas autant pour  les enseignes centrées sur une spécialité, que pour commerces généralistes (supérettes et supermarchés).

    Si l’on voit apparaître régulièrement de nouveaux concepts spécialisés, les valeurs sûres demeurent avec un fort développement des réseaux dédiés au vin, au chocolat, à l’épicerie fine, ou encore, du côté de la grande distribution, avec un avantage pour les concepts de proximité attractifs, bien adaptés à la demande actuelle. Voici donc quelques-uns des créneaux les plus porteurs pour devenir franchisé dans le domaine de l’alimentaire.

    Lefort_43_GGLe vin, une valeur sûre à la française

    La France est le deuxième pays consommateur de vin au monde, derrière les États-Unis. Certes la consommation n’est plus ce qu’elle était il y a plusieurs décennies (100 litres par an et par habitant en 1975) mais, depuis plusieurs années, elle s’est stabilisée (42 litres en 2016).

    85 % des ménages français ont acheté du vin pour leur consommation à domicile pendant l’année 2016. Parmi eux 51 % sont des consommateurs occasionnels, 33 % sont des non consommateurs et 16 % des consommateurs réguliers, selon une étude de Vin & Société. Une situation qui a permis à des enseignes telles que Nicolas, Cavavin ou Inter Caves, de grandir en affirmant chacune sa différence.

    L’épicerie fine aux multiples segments

    Le périmètre de l’épicerie fine est difficile à définir car l’activité regroupe des niches très diverses (foie gras, caviar, thés, cafés, huiles d’olive, produits régionaux…). Chacun a vécu des évolutions différenciées, avec des hauts et des bas, mais les produits considérés comme festifs ou permettant de se faire plaisir demeurent des valeurs sûres.

    Les enseignes qui réussissent sur ce créneau en tout cas se distinguent par leur originalité et la qualité de leurs produits. C’est le cas de des réseaux dédiés au thé comme Kusmi Tea ou Palais des Thés, au café (Coffea, Illy Caffè) ou encore de Comtesse du Barry, qui a pris, il y a peu, un nouveau départ ; sans oublier Le Comptoir Irlandais, dont l’offre relève autant de l’alimentaire que du prêt-à-porter.

    Patisserie 139_GG10La pâtisserie et le chocolat : l’atout gourmandise

    Cela fait longtemps que la franchise a permis à de nombreuses réseaux de se développer en misant sur un produit qui conquiert toujours les papilles des Français, le chocolat, dont la consommation, stable depuis des années, tourne autour de 7 kilogrammes par an et par habitant. De nombreuses enseignes sont aujourd’hui matures : Jeff de Bruges, De NeuvilleLeonidas, Réauté Chocolat, Chocolats Yves Thuriès, Pralibel. Ils affichent toujours des velléités de recrutement. Cette année L’Atelier du Chocolat et Des Lis Chocolat sont aussi à la recherche de franchisés.

    Sur le créneau tout aussi gourmand de la pâtisserie en revanche, peu de chaînes ont émergé. La percée de La Romainville est d’autant plus remarquable. Ce pâtissier artisanal depuis 1949, a réussi à développer un réseau en s’affirmant, en particulier, comme un spécialiste des pièces montées et des gâteaux de mariage.

    SUPERMARCHE 06 LA043La grande distribution joue la proximité

    Dominée par la présence de grands groupes, la grande distribution présente un visage contrasté : si les hypermarchés présentent quelques signes d’essoufflement et cherchent à se renouveler, les enseignes de proximité, supermarchés et supérettes, se portent bien. Le métier est attractif mais aussi exigeant et chronophage, et il demande un investissement financier important.

    De très nombreux concepts (33 au total) sont annoncés sur le prochain Franchise Expo Paris. C’est notamment le cas du groupement Intermarché, classé deuxième enseigne de la grande distribution, avec 13, 5 % de parts de marché, dans le Kantar Wolrdpanel pour l’année 2017. Mais seront aussi présents les réseaux Leader Price, Monoprix, Spar, Super U, Franprix, ainsi que les groupes Casino, Auchan, Carrefour et leurs nouvelles déclinaisons bio, ou encore le spécialiste de l’alimentation en montagne Sherpa.

    60 000 €
    Apport personnel
    12 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    100 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    175 000 €
    Apport personnel
    0 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    50 000 €
    Apport personnel
    0 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    30 000 €
    Apport personnel
    16 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    50 000 €
    Apport personnel
    22 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    80 000 €
    Apport personnel
    Voir la fiche

    A lire également sur KUSMI TEA

    • Le réseau Kusmi Tea s’installe en Corse
      15 Juin 2018

      Kusmi Tea annonce l’ouverture, le 27 juin prochain, de sa première boutique corse. Elle est située à Ajaccio, au sein du plus grand centre commercial de l’Île de Beauté, le Grand Ajaccio Baléone. Le décor de cette unité, d’une surface de 55m², reprendra, bien sûr, les codes épurés et colorés de l’enseigne, dont elle proposera… Lire la suite

    • Deux boutiques affiliées de plus pour Kusmi Tea
      04 Mai 2018

      Après Limoges en avril, le réseau Kusmi Tea ouvrira, mi-mai, une boutique à Brest. La  nouvelle unité sera implantée au sein de La Galerie-Le Phare de l’Europe, un des grands centres commerciaux de la ville. Le décor de cette boutique, d’une surface de 40 m², reprendra bien sûr les codes épurés et colorés du concept…. Lire la suite

    • Franchises alimentaires de proximité : où s’implanter ?
      05 Avr 2018

      Rejoindre un réseau du commerce alimentaire de proximité, c’est se positionner sur un marché porteur, et bénéficier du savoir-faire développé par une enseigne. Les achats alimentaires ne relèvent pas d’un effet de mode. Il s’agit souvent d’achats du quotidien, un besoin auquel répondent les grandes surfaces, de la supérette à l’hypermarché, mais aussi d’achats-plaisir, un… Lire la suite

    • Devenir franchisé dans le commerce alimentaire de proximité : combien ça coûte ?
      23 Mar 2018

      Lorsqu’on veut rejoindre un réseau du commerce alimentaire de proximité, les montants d’investissement initial à prévoir sont assez variables d’un créneau à l’autre : de 95 000 euros au minimum dans le vin à près de 400 000 euros dans certaines enseignes de chocolat ou dans la grande distribution, qui propose elle-même une gamme très… Lire la suite

    • Commerce alimentaire de proximité : 7 enseignes qui recrutent
      20 Mar 2018

      Cavavin : une réussite sur le créneau du vin L’enseigne Cavavin a été fondée en 1985 à La Baule par Michel Bourel sous la forme d’un groupement de cavistes indépendants. Par la suite le réseau a évolué vers une formule de franchise et a connu une croissance régulière. Fin 2017 il regroupait 157 points de… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    CAVAVIN BAN18
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur KUSMI TEA

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise KUSMI TEA Trouvez votrelocal