Fermer
Secteurs / Activités

    Frédéric Mugnier, cofondateur de la marque Faguo - Interview du 24 février 2021

    Nous nous donnons trois ans pour ouvrir 30 boutiques Faguo de plus : la moitié en succursale et l’autre moitié en commission-affiliation. 

    Frédéric Mugnier, cofondateur de la marque de mode homme FaguoVotre enseigne de vêtements, chaussures et sacs recyclés prévoit d’atteindre 60 boutiques à horizon 2024 contre 30 aujourd’hui, dont la moitié en commission-affiliation : pourquoi cette accélération ?

    Malgré le contexte, l’année 2020 a été correcte pour la marque Faguo, qui est également commercialisée dans 300 points de vente multi-marques en France (et 200 à l’étranger), mais aussi sur le web : en pourcentage, notre résultat d’exploitation de l’an dernier a été presque semblable à celui de 2019. Donc, les banques continuent de nous suivre.

    En 2020, nous avons réalisé 7 ouvertures, dont 4 en commission-affiliation. Nous nous donnons trois ans pour ouvrir 30 magasins de magasins de plus, soit 10 par an : une moitié en succursale et l’autre moitié en commission-affiliation. Mais nous ne sommes pas dans une course à la quantité : au contraire, nous allons privilégier la qualité des emplacements et des partenaires.

    Cette accélération va à contre-courant de la tendance globale sur le marché du prêt-à-porter mais en 2020, Faguo a tenu bon en grande partie grâce au coup de pouce de l’Etat. Aujourd’hui, nous jouons le jeu : si l’Etat nous a soutenus, au même titre que les autres entreprises, c’est pour que l’on continue à investir grâce ce coup de pouce.

    Comment expliquez-vous la bonne résistance de votre modèle sur un marché du prêt-à-porter plutôt en difficulté ?

    Faguo est engagée depuis longtemps dans une omnicanalité forte : nos trois réseaux de distribution : multimarques, retail (boutiques à l’enseigne) et « city-commerce » (le nom que l’on donne au e-commerce) sont tous au service de notre marque et de sa mission : engager notre génération contre le dérèglement climatique. Il y a dix ans, Faguo a été la première entreprise de mode à calculer son bilan carbone prévisionnel et, en 2020, la première à adopter ses nouveaux statuts d’entreprise à mission. Cet engagement parle à nos clients, mais aussi à nos partenaires. Notre client est un jeune homme actif, entre 20 et 40 ans, attentif à son style et à son mode de consommation responsable. De même, sans être un militant, un affilié Faguo doit être sensible à notre engagement.

    Nous avons un temps d’avance en matière de « City-commerce » : pour Faguo, c’est un point de vente comme les autres. Nous livrons à domicile depuis trois ans, d’abord en « ship from store » (livraison à partir d’un point de vente et non à partir d’un entrepôt), et nous travaillons en stock unifié depuis toujours, ce qui nous a permis de déployer l’omnicanalité.

    Aujourd’hui, nous livrons à domicile, depuis un magasin ou une plateforme, sans allers-retours inutiles entre l’entrepôt et le magasin, afin de réduire nos émissions carbone de façon optimale. Nous veillons aussi à la juste répartition des gains avec les magasins des zones concernées : toute vente touchée par un magasin doit être primée, même s’il n’a fait qu’expédier un colis.

    Quels profils d’affiliés recherchez-vous en priorité ? Quel est l’investissement à prévoir ?

    Boutique de mode à l'enseigne FaguoLe profil parfait pour nous est une personne qui exploite déjà un commerce de prêt-à-porter ou de chaussures, qui a envie de se développer et connaît très bien sa ville. Nous ne recherchons pas des investisseurs, mais de vrais commerçants.

    Il faut prévoir entre 100 et 200 000 € d’investissement initial pour créer un point de vente, ou 80 000 € pour transformer de magasin existant car il faut compter environ 1 500 € par m² pour les travaux, le mobilier etc. Comme il s’agit de commission-affiliation, il n’y a pas de stock à financer, mais une garantie à première demande de 25 000 €.

    Quelles villes souhaitez-vous couvrir en priorité ? Quels sont les emplacements privilégiés ?

    Nous avons bien couvert les métropoles régionales, donc il nous reste à couvrir des villes de moindre importance comme Reims, Le Mans etc. Beaucoup reste à faire et nous prévoyons d’implanter en priorité des boutiques Faguo, en commission-affiliation ou en succursale, à Vincennes, Orléans, Nancy ou encore Caen. Nous visons des emplacements qualitatifs avec un minimum de flux et un environnement de magasins de mode homme autour de notre boutique. Les marques que l’on va chercher comme voisines sont des enseignes de mode urbaine ou outdoor pour homme, mais pas haut de gamme car il nous faut du flux.

    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur FAGUO

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise FAGUO
    Consultez l'Indicateur de la Franchise