Fermer
Secteurs / Activités

    Les magasins Sésame devraient passer sous l'enseigne But Cosy - Brève du 29 janvier 2013

    Brève
    29 janvier 2013

    Le groupe Morin annonce avoir signé un protocole d'accord avec le numéro 2 français du meuble But, en vue du passage sous la bannière But Cosy de 52 de ses 60 magasins Sésame.

    Les magasins Sésame vont-ils bientôt changer d’enseigne pour devenir des But Cosy ? C’est en tous cas ce que prévoit un protocole d’accord signé il y a quelques jours entre le discounter de proximité et le numéro 2 français du meuble. “Nous saurons début avril s’il est validé, mais avons  bon espoir que ce sera le cas”, indique Alain Morin, directeur du marketing et de la publicité de Sésame.
    Les deux marques, explique-t-il, ont entamé les négociations il y a un certain temps déjà. Pour Sésame, les bonnes raisons d’évoluer ne manquent pas. “Le concept Cosy de But est très intéressant. Il à été imaginé pour les petites villes, or c’est précisément là que nous sommes implantés ; l’adopter c’est éviter une confrontation qui aurait été inévitable à terme, explique le responsable. Nous savons par ailleurs qu’il nous permettra de développer le chiffre d’affaires et d’améliorer les marges de nos magasins. J’ajouterais, enfin, qu’il faut aujourd’hui des moyens énormes pour faire vivre une enseigne et que cela devient compliqué pour un groupe familial comme le nôtre. Rejoindre un franchiseur comme But est, en ce sens, la solution la plus pérenne pour notre réseau”.

    Du côté de But, l’intérêt d’un tel accord est évident. L’enseigne, qui a déjà bénéficié l’an dernier du ralliement à son concept Cosy , lancé en juillet 2012, de 8 magasins Maga, dans l'Est de la France, s’offrirait ainsi, dans l'Ouest cette fois, un accès à moindre coût à des emplacements stratégiques, doublé d’une belle croissance, le tout en une seule opération.
    Sésame, qui a fédéré jusqu’à 69 points de vente en France, revendique à ce jour 60 magasins. Parmi eux, 38 unités en propre, 14 franchises associées (capital partagé entre le franchisé et le groupe) et 8 franchises indépendantes. “Si le protocole aboutit, 8 magasins seulement conserveront le pavillon Sésame, les 52 autres deviendront But Cosy“, annonce Alain Morin. “Et nos franchisés comprennent et partagent notre choix. Ce n'est pas un deuil, c'est une opportunité “, ajoute-t-il.
    La transformation du réseau (façades, aménagements, décors…) devrait coûter environ 300 000 euros par point de vente. Reste au groupe Morin à trouver les fonds nécessaires à l'opération.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BUT

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BUT
    Consultez l'Indicateur de la Franchise