Fermer
Secteurs / Activités

    Les Petites Chocolatières veulent grandir

    Sous le nom de “Petite(s) Chocolatière(s)”, deux réseaux artisanaux de chocolats se sont développés, en parallèle, en partenariat.

    Après avoir développé, à partir des années 80, un réseau de boutiques en propre, les Rougier, artisans du secteur, ont décidé de partager, sous le nom de La Petite Chocolatière, leur savoir-faire avec des partenaires, toujours en commercialisant les produits qu’ils fabriquaient eux-mêmes. Ils ont également adjoint à leur offre des produits gourmands originaux autour du  chocolat : mendiants, biscuits, pâtes de fruits, etc. En veillant à la préservation de l’aspect artisanal de leur travail, ils ont ainsi développé un réseau, qui regroupe aujourd’hui encore douze points de vente.
    Parallèlement leur fille, qui, par la force des choses, a toujours baigné dans l’univers du chocolat, a ouvert en 2007 sa propre boutique à Paris-9ème avec une amie, qui depuis a arrêté. Elle a ensuite développé, à partir de 2009, sa propre mini-chaîne sous le nom de Les Petites Chocolatières de père en fille. L’enseigne, dont les produits proviennent de la même chocolaterie familiale, est aujourd’hui dupliquée à trois exemplaires, deux à Paris et une à Bordeaux. Sans avoir de politique active de recrutement (“nous sommes une petite structure et avons peu de moyens à consacrer au développement“, explique Julie Rougier), le réseau souhaite continuer à grandir, estimant son potentiel à 25 unités dans l’Hexagone. Il recherche des partenaires possédant un profil commercial et, bien sûr, partageant l’amour du chocolat.

    Enseignes du même secteur