Fermer
Secteurs / Activités

    Picard multiplie les innovations

    Picard, l’enseigne spécialiste des surgelés veut renforcer son attractivité en développant la possibilité de consommer dans ses points de vente.

    Depuis des années, l’expansion de Picard s’est surtout traduite par la poursuite de l’implantation de points de vente en France (960 magasins aujourd’hui) et à l’international (85). 18 magasins ont ainsi ouvert leurs portes sur l’exercice 2015-2016. Cette croissance repose aussi désormais sur l’ouverture de l’enseigne à un développement en franchise (15 unités aujourd’hui, 120 à terme).

    Mais en parallèle, alors que le marché des surgelés est tout juste stable, de nouvelles pistes susceptibles de porter la croissance de l’enseigne sont explorées. Sous la houlette de Philippe Dailliez, nouveau président nommé il y a un an par les deux actionnaires de l’enseigne de distribution (l’industriel suisse de la boulangerie Aryzta et le fonds Lion Capital), un plan, baptisé Vision 2020, est en cours de déploiement afin de renforcer l’attractivité de l’enseigne et attirer une nouvelle clientèle dans les points de vente.

    Plusieurs mesures sont à l’ordre du jour. Il s’agit d’abord d’augmenter le nombre de produits bio et sans colorant proposés. Mais aussi de booster l’offre et les services dédiés à la restauration rapide. Cette démarche passera par l’implantation d’un rayon vin (avec une sélection de neuf bouteilles) dans une centaine de points de vente, afin d’éviter à la clientèle de courir ailleurs chercher une boisson. Autre initiative : le développement de coins-repas dans les magasins qui proposent déjà l’offre de restauration à emporter initiée en 2013. Un test est ainsi mené dans l’unité de Vaugirard (Paris-15ème), avec un espace comportant micro-ondes, tables et chaises, ainsi qu’une offre de boissons chaudes. Un autre test va être lancé dans le magasin de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), qui sera complété par une terrasse en été.

    Une autre évolution est dans les tuyaux. Pour toucher la clientèle de salariés, qui ne dispose pas de cantine d’entreprise, de restaurant, de supérette ou simplement de boulangerie à proximité de ses bureaux, Picard veut installer des distributeurs automatiques de plats surgelés dans les entreprises. Plusieurs tests doivent avoir lieu d’ici la fin de l’année en Ile-de-France, l’approvisionnement des appareils devant être assuré par les boutiques Picard situées à proximité.

    100 000 €
    Apport personnel
    25 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PICARD

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PICARD