Fermer
Secteurs / Activités

    Une redistribution des cartes dans l'hôtellerie économique ? - Brève du 30 juin 2005

    Brève
    30 juin 2005

    Depuis que la famille Taittinger a annoncé son intention de vendre ses actifs, avec notamment la cession programmée de la Société du Louvre, derrière laquelle on retrouve l’hôtellerie de luxe (Crillon et Lutétia à Paris, Martinez à Cannes), mais aussi le pôle économique (Campanile, Première Classe, Kyriad), les rumeurs vont bon train. Cette activité, qui a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires de 352 millions d’euros – en progression de 9,4% à périmètre variable – sur un total de 843 M€, dispose à ce jour de plus de 800 établissements, dont une majorité est exploitée en franchise ou en contrat de gestion. Plusieurs fonds d’investissement à l’image de Pai, Eurazeo ou Carlyle, seraient sur les rangs. Président du groupe Accor, Jean-Marc Espalioux, a déclaré par ailleurs « pouvoir être intéressé par certains hôtels du groupe dans le cadre du projet de cession », le groupe français détenant déjà sur ce créneau les chaînes Formule 1et Etap Hôtel.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur CAMPANILE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise CAMPANILE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise