Fermer
Secteurs / Activités

    Vers un réseau de franchises Comptoir de Campagne

    Après avoir ouvert neuf commerces multiservices en trois ans autour de Lyon, Comptoir de Campagne s’oriente vers la franchise pour accélérer.

    Comptoir de campagne

     Créé en 2016 par Virginie Hills et Sylviane Barcet, qui voulaient contribuer à redynamiser les territoires, Comptoir de Campagne est un concept de commerce multiservices en réseau qui s’implante en zone rurale, dans les villages dépourvus de tout commerce. Il existe aujourd’hui 9 comptoirs autour de Lyon, qui sont regroupés en trois grappes, dans le Beaujolais, le Dauphiné ou le Forez.

    Les prochains comptoirs doivent ouvrir en Bourgogne-Franche-Comté, puis en Normandie et en Île-de-France. Ils reposeront sur une formule de franchise sociale, afin de pouvoir grandir plus rapidement. Entre 15 et 20 ouvertures par an sont espérées à partir de 2021. Pour cela, Comptoir de Campagne prospecte les zones en carence et souhaite trouver des porteurs de projets locaux, qui seront épaulés par le réseau. La tête de réseau veut conserver un magasin en propre dans chaque grappe, qui servira de site pilote pour développer les autres et de base pour l’approvisionneur de la grappe. Pour avoir les moyens de cette expansion, Comptoir de Campagne prépare une nouvelle levée de fonds de 3 millions d’euros.

    Un fonctionnement par grappe

    L’idée de départ repose sur le constat, établi depuis longtemps, qu’une commune sur deux en France n’a plus aucun commerce. Le jeune concept se distingue d’autres multiservices existants avant tout par son organisation en réseau. Les Comptoirs de Campagne fonctionnent en effet par grappe, situées dans un bassin de vie et se partagent un acheteur-approvisionneur, qui mutualise les achats auprès des producteurs locaux (150 au total pour l’ensemble du réseau).

    Les points de vente peuvent s’implanter dans des anciennes supérettes, des stations-service ou des cafés qui ont fermé leurs portes, et qui ne manquaient pas dans les campagnes. Pour être attractifs, ils font aussi office dépôt de pain, en lien avec les boulangers voisins, de dépôt de tabac et de presse, de relais de La Poste ; on peut aussi y retirer de l’argent et des colis. La structure des Comptoir de Campagne négocie directement les partenariats avec les intervenants nationaux (La Poste, la FDJ, des banques) afin qu’ils tiennent des permanences.

    De son côté, chaque grappe gère ses prestataires locaux (cordonnier, coiffeur, kinésithérapeute, etc.) qui peuvent être présents une fois par semaine en passant d’un village à l’autre. L’idée est bien sûr que, alors que le marché local est insuffisant pris de façon isolée, il peut devenir viable au niveau d’une grappe regroupant plusieurs villages. De son côté, l’épicerie peut ainsi atteindre, selon la tête de réseau, un chiffre d’affaires moyen de l’ordre de 250 000 euros par an.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur COMPTOIR DE CAMPAGNE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise COMPTOIR DE CAMPAGNE
    Trouvez votrelocal