Fermer
Secteurs / Activités

    Caroline Milot, chargée de développement, et Christophe Cambuzat, chargé de mission développement international, Pitaya

    Après avoir ouvert 17 restaurants Pitaya en 2018, nous tablons sur 30 à 35 nouvelles implantations en 2019 car notre objectif est de passer le cap des 100 restaurants en 2020, pour les dix ans du réseau.

    Pitaya vient d’ouvrir en franchise un premier restaurant à l’international, à Malaga, en Espagne : quelle est votre stratégie de développement à l’export ?

    Christophe Cambuzat, chargé de mission développement international de PitayaChristophe Cambuzat : Pour le développement de Pitaya à l’international, nous ciblons des partenaires multi ou pluri franchisés « opérateurs ». La master franchise avec « sous-franchise » n’est pas notre priorité. Notre souhait est de développer des partenariats avec des affiliés dans un 1er temps et garder la maîtrise de notre savoir-faire et notre niveau de service apporté aux franchisés. Nous axons notre recherche vers un profil de partenaires structurés et ayant déjà une expérience de la franchise.

    Nous ciblons avant tout les pays limitrophes de la France pour des questions de proximité. Nos prochaines implantations Pitaya se feront en priorité au Royaume-Uni, avec une à trois ouvertures à Londres d’ici fin 2019, en Espagne, en Suisse ou au Luxembourg.

    En Espagne, où notre franchisé de Malaga est en recherche active d’un deuxième emplacement dans la région, nous sommes en pourparlers avec d’autres candidats multi franchisés sur Barcelone, Madrid et le Pays Basque espagnol pour 2019.

    Nous sommes également en voie de signature avec un franchisé au Maroc, qui programme trois ouvertures à Marrakech, Rabat et Casablanca. Nous avons aussi des projets d’ouvertures en Tunisie dès cette année à Sousse, Sfax et Tunis, ainsi qu’à La Réunion et l’Ile Maurice.

    D’ici fin 2019, Pitaya compte passer de 35 à 70 implantations, ce qui représente une réelle accélération de votre développement en franchise : comment comptez-vous procéder ?

    Caroline Milot, Chargée de Développement de la franchise PitayaCaroline Milot : Depuis que Pitaya a reçu le prix des Révélations de la Franchise en 2016, nous avons reçu beaucoup de candidatures pour devenir franchisé. Depuis, nous nous sommes structurés et organisés pour accompagner au mieux nos franchisés : le siège accueille désormais près de 30 collaborateurs ; c’est pourquoi nous accélérons encore notre développement.

    Après avoir ouvert 17 restaurants Pitaya en 2018, nous tablons sur 30 à 35 nouvelles implantations en 2019 car notre objectif est de passer le cap des 100 restaurants en 2020, pour les dix ans du réseau.

    Pitaya est le leader du Street Food Thaï en France. Ainsi, nous ciblons en priorité les centres-villes et les zones piétonnes afin que nos clients puissent déjeuner sur place, dans le restaurant ou en terrasse, mais également les centres commerciaux, à ciel ouvert de préférence, même si nous avons aussi deux projets dans des centres commerciaux fermés en région parisienne.

    Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ?

    Pour devenir franchisé Pitaya, il ne faut pas forcément être issu de la restauration : nous recherchons plutôt des personnes ayant une expérience de l’entrepreneuriat, le sens du commerce et de la gestion. Au travers de notre formation initiale, nous leur apprenons nos process, nos recettes et nos techniques de cuisine au wok.

    Nous recherchons des candidats ayant des compétences en management, en gestion humaine et financière. Certains de nos franchisés sont également franchisés sous d’autres enseignes, en-dehors de la restauration asiatique.

    Nous menons la recherche du local en partenariat avec nos franchisés car il s’agit de leur projet de vie, professionnel et personnel. Nous avons un responsable de recherche des locaux en interne : nous sommes donc capables de leur soumettre des emplacements. Mais rien ne vaut une expérience terrain, rien ne vaut un franchisé qui connaît bien sa ville, qui connaît les habitudes des habitants. Enfin, pour ouvrir un restaurant Pitaya de 100 m² en moyenne, l’investissement initial à prévoir est compris entre 200 et 250 000 € HT hors pas-de-porte. Le droit d’entrée est de 25 000 € en France, 35 000 € à l’international.

    100 000 €
    Apport personnel
    35 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PITAYA

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PITAYA
    Trouvez votrelocal