Fermer
Secteurs / Activités

      Jean-Baptiste Lelièvre, Directeur du développement, Columbus Café & Copper Branch - Interview du 29 septembre 2021

      Interview
      29 septembre 2021

      Notre objectif à trois ans est d’atteindre 50 points de vente Copper Branch en France, plutôt en centre-ville.

      Jean-Baptiste Lelièvre, Directeur du développement des enseignes Columbus Café et Copper BranchComment Columbus Café a-t-il traversé la crise sanitaire et les fermetures de restaurants ? Avez-vous dû faire évoluer votre savoir-faire afin de vous adapter à la situation ?

      Pendant le confinement, 25 % du réseau Columbus Café est resté ouvert : tous les points de vente qui, compte tenu de leur implantation, pouvaient proposer la livraison, en réalisant à peu près 40 % de leur chiffre d’affaires habituel. Cela ne concernait pas nos unités en travel retail : gares, autoroutes etc.

      Cela nous a permis de tester la livraison qu’on ne proposait pas auparavant et qui, depuis la réouverture des points de vente, génère 5 à 8 % de chiffre d’affaires additionnel. La livraison est aujourd’hui proposée par 100 % du réseau et représente un complément au chiffre d’affaires existant plutôt qu’un véritable levier de croissance.

      Où en est le développement en franchise de l’enseigne Columbus Café ?

      Columbus Café compte aujourd’hui 220 points de vente, dont 215 en franchise, avec une très belle progression sur les six premiers mois de 2021. Nous allons ouvrir une quarantaine de sites sur l’année : le développement de notre réseau est bien reparti car nous avons la chance d’avoir des franchisés moteurs qui se développent avec nous.

      Sur ces quarante ouvertures, toutes se feront en franchise, et environ 60 à 70 % seront portées par des franchisés existants.

      Nous recrutons beaucoup de chefs d’entreprise déjà franchisés sous d’autres enseignes, souvent dans la restauration rapide, qui viennent, en complément de leur activité, greffer un ou deux Columbus Café sur leur ville.

      Quels emplacements recherchez-vous en priorité pour implanter des restaurants franchisés ?

      Nos axes de développement sont d’abord le centre-ville, puis le centre commercial et ensuite le travail retail. Grâce à un partenariat avec Sodexo, nous sommes aussi présents dans certaines entreprises, sous forme d’espace café gourmand pour les salariés. Le dernier volet en date de notre stratégie est le shop-in-shop, via des accords avec Casino, Monoprix, Carrefour ou encore Intermarché.

      Quels sont vos objectifs d’expansion pour l’enseigne canadienne proposant un menu 100 % végétal Copper Branch, dont vous avez repris la master franchise pour l’Europe début 2020 ?

      Restaurant sous enseigne Copper Branch, cantine végétaleNotre objectif est de développer Copper Branch sur le même modèle que Columbus Café, à 98 % en franchise. Nous aurons ouvert quatre points de vente cette année à Paris, Vendenheim et Lyon, puis Grenoble d’ici fin 2021. Notre objectif à trois ans est d’atteindre 50 implantations, plutôt en centre-ville, où le modèle fonctionne le mieux. Mais aussi en centre commercial s’il y a de l’activité le soir, donc plutôt sur un pôle avec cinéma et loisirs, et en travel retail (gares, aéroports…).

      Quelles sont les différences de positionnement entre Copper Branch et Columbus café ?

      Entre Columbus Café et Copper Branch, les moments de consommation ne sont pas les mêmes. Le modèle Copper Branch repose sur les deux repas du midi (55 %) et du soir (45 %). Alors que Columbus Café réalise 20 % de son activité le matin, 35 % le midi et 45 % l’après-midi. De plus, le volet livraison est plus important chez Copper Branch que chez Columbus Café, surtout le soir.

      Son panier moyen (15 €) est également plus élevé que celui de Columbus Café (7 €). C’est pourquoi les points de vente Copper Branch vont s’implanter là où l’environnement est capable d’accueillir des enseignes de restauration rapide un peu premium. Donc dans les plus grandes villes de France comme Paris, Marseille et Lyon, mais pas seulement.

      Pour devenir franchisé Copper Branch, il faut prévoir un apport personnel du même ordre que pour devenir franchisé Columbus Café, soit environ 80 000 €, pour financer un investissement de 250 à 300 000 €.

      80 000 €
      Apport personnel
      33 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      30 000 €
      Apport personnel
      30 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur COLUMBUS CAFE

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise COLUMBUS CAFE