Fermer
Secteurs / Activités

      Arnaud Allantaz, Directeur d’enseigne SoCoo’c - Interview du 27 novembre 2020

      Interview
      27 novembre 2020

      SoCoo’c est un réseau mixte : c’est le seul réseau français de cuisines à avoir autant de succursales que de franchises. 

      Arnaud Allantaz, Directeur de l'enseigne de cuisines SoCoo’cQuelle est la situation des magasins franchisés SoCoo’c dans le contexte actuel lié à l’épidémie de coronavirus ?

      Depuis le 30 octobre, les portes de tous les magasins SoCoo’c étaient fermées [jusqu’au 28 novembre, NDR]. Mais la situation était différente par rapport au premier confinement car cette fois-ci, tous les magasins et notre usine de Thones pouvaient continuer à travailler et à produire, donc à assurer les chantiers de livraison et de pose chez les clients dans les délais prévus.

      Ce qui a changé, c’est que les magasins étant fermés, la prise de commande de nouvelles cuisines s’est arrêtée fin octobre. Mais le projet de vente à distance initié lors du premier confinement a continué d’être développé durant l’été, car nous avions l’intuition forte que cette solution nous serait utile pour garder le contact avec nos prospects. Nous avons ainsi installé Microsoft Teams sur tous les comptes vendeurs de tous les magasins, et nous les avons équipés de webcams et de casques audio.

      Comment avez-vous fait évoluer votre offre et vos canaux de vente pour vous adapter à la situation actuelle ?

      Une partie de nos vendeurs a été placée en activité partielle car nous n’avions pas le droit de recevoir les clients en magasin. Une autre partie a poursuivi son activité pour conclure des ventes à distances via les solutions de visio.

      Notre site internet est déjà branché sur l’agenda des vendeurs pour permettre la prise de rendez-vous en magasin : nous l’avons modifié suite à la fermeture de ces derniers pour l’orienter vers des rendez-vous en visio, avec l’envoi d’un lien de connexion pour le suivi des projets.

      Quel est l’impact de la situation sanitaire sur l’activité du réseau ?

      Octobre est traditionnellement un bon mois pour le chiffre d’affaires dans la cuisine : les deux derniers jours avant la re-fermeture des magasins ont notamment été très forts. Cela nous a permis de réaliser un très bon chiffre d’affaires mensuel, et d’atteindre notre objectif malgré le re-confinement.

      En novembre, nous avons conclu pas mal d’affaires, avec de bonnes surprises sur la prise de commandes grâce à la visio. Ce deuxième confinement aura peu d’impact sur 2020, car les commandes prises en novembre génèrent des chantiers de livraison et de pose en janvier, donc le manque à gagner sera visible sur 2021. D’autant que nous allons pouvoir rouvrir samedi 28 novembre, avec un protocole sanitaire affiné depuis le printemps (gel, masques, plexiglass, sens de circulation) et même renforcé, avec une jauge pour l’accueil du public rehaussée à un personne pour 8 m² au lieu d’une pour 4 m².

      Ces contraintes auront peu d’impact sur notre activité compte tenu de la surface des magasins SoCoo’c (350 m² en moyenne) et de nos flux de clients. Mais aussi de la décision de décaler le Black Friday sur décembre, et de l’éventuelle autorisation d’ouvrir le dimanche pour étaler les flux. Tout cela devait permettre à l’activité de nos magasins d’être à peu près normale sur le mois de décembre. Chez nous, une bonne partie des projets se déjà fait sur rendez-vous donc, nous pourrions facilement mettre en place un accueil des clients sur rendez-vous si cela nous était imposé.

      Notre activité a connu un coup d’arrêt important au printemps, que nous avons rattrapée entre les deux confinements. En effet, nous avons enregistré une activité importante entre mai et octobre, car il y a eu de nombreux projets liés à l’habitat à cette période. Cela nous a permis d’enregistrer des performances de l’ordre de +39 % sur l’été 2020 donc de rattraper, voire de dépasser notre chiffre d’affaires de 2019, malgré la fermeture au printemps.

      Nous avons encore perdu de l’activité sur le mois de novembre, mais nous gardons l’espoir de terminer l’année au même niveau que 2019. Sans compter les nombreuses ouvertures qui vont continuer à faire croître l’enseigne.

      Quelles dispositions avez-vous prises pour accompagner vos franchisés durant cette période ?

      Magasin de cuisines sous enseigne SoCoo'c à MulsanneSoCoo’c est un réseau mixte : c’est le seul réseau français de cuisines à avoir autant de succursales que de franchises : environ 80 magasins en propre et 80 magasins franchisés. Cette particularité nous donne de la pertinence dans l’accompagnement de nos franchisés, car nous exerçons nous-mêmes le métier en magasin. Cela nous a permis, pendant le premier confinement, d’imaginer un protocole sanitaire efficace que nous avons mis à disposition de nos franchisés.

      Notre métier est générateur de trésorerie : on a coutume de dire que dans la cuisine, le besoin en fond de roulement (BFR) est négatif. Donc, la situation financière de nos magasins est très saine : ils disposent de liquidités importantes et nous n’avons enregistré aucune alerte sur leur solidité. Dans le cas des nouveaux magasins, qui doivent constituer leur trésorerie de départ, les franchisés sont plus inquiets. Mais dans l’ensemble, nos exercices comptables sont parmi les plus beaux de la cuisine, avec des niveaux de résultats très satisfaisants par rapport aux années précédentes.

      Ou en est le développement de l’enseigne SoCoo’c en franchise ?

      Nous allons quasiment tenir notre cap : nous aurons ouvert 11 magasins en 2020. Un point de vente vient d’ouvrir mi-novembre à Montceau-les-Mines et un autre ouvrira ses portes en décembre à Royan.

      Notre objectif pour 2021 porte sur l’ouverture de 21 nouveaux magasins, comme en 2019. Avec 170 points de vente, SoCoo’c est présente sur toute la France. Nous ciblons 230 à 250 implantations en France métropolitaine.

      Il reste de la place sur la façade Est, en Alsace et en Lorraine, ainsi qu’à Paris et en grande région parisienne : ce sont les deux régions principales à pourvoir.

      Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ? Quel est l’investissement à prévoir ?

      Un partie de notre développement se fait par l’ouverture d’un deuxième, voire un troisième magasin, par des franchisés existant, et une autre partie, grâce à de nouveaux franchisés. La totalité de nos franchisés sont hors métier : ils ne sont pas issus de la cuisine. Mais ils ont un sens du commerce et du métier de commerçant. Nous recherchons aussi des qualités de manager. Nous les accompagnons sur tout l’aspect construction de cuisines, back office, outils informatiques etc..

      Un magasin SoCoo’c type de 350 m² emploie 5 vendeurs et génère 2,2 M€ de chiffre d’affaires. Pour être à l’aise sur une zone, en emplacement n°1, avec une belle visibilité, il faut prévoir environ 350 000 € d’investissement global. Cela nécessite un apport personnel d’environ 80 000 €.

      60 000 €
      Apport personnel
      15 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur SOCOO’C

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise SOCOO’C
      Consultez l'Indicateur de la Franchise