Fermer
Secteurs / Activités

      Subway confirme ses objectifs malgré la conjoncture - Brève du 26 septembre 2013

      Brève
      26 septembre 2013

      La franchise de restauration rapide prévoit de dépasser prochainement les 500 points de vente en France (480 à ce jour), à raison d'une centaine d'ouvertures “rentables” cette année, malgré une baisse de son activité à périmètre comparable.

      “Notre objectif pour 2013 est d’ouvrir une centaine de restaurants rentables”, annonce Emmanuel Aublet, directeur général de la franchise de restauration rapide Subway pour la France (480 restaurants ouverts), la Belgique et la Suisse Romande.
      La chaîne (plus de 40 000 unités dans le monde, dont 4 000 en Europe) entend donc conserver son rythme d’expansion, après avoir ouvert 102 restaurants en 2012, et prévoit de franchir le cap des 500 implantations en France avant fin 2013.
       

      “Un contexte difficile et dégradé”

       
      Subway maintient donc ses objectifs malgré un “contexte difficile et dégradé”, comme le reconnaît Emmanuel Aublet : “Notre activité a baissé de -6 % à périmètre comparable depuis début 2013. Ce n’est pas satisfaisant : nous allons actionner des leviers pour corriger cela”.
      Dans le même temps, le réseau aurait progressé de 30 % en nombre de points de vente, malgré quelques fermetures : “Pas plus que l’année dernière, pas plus que l’année d’avant, indique Emmanuel Aublet. On peut se tromper sur le franchisé, et on s’est trompés sur un emplacement”.
       

      “Pas de zone saturée” en France

       
      Un nouveau décor, déjà adopté par 42 restaurants, une nouvelle stratégie axée sur les implantations “non traditionnelles” (station de métro, aire d’autoroute…), un focus sur la qualité des opérations et le lancement de produits (comme un nouveau pain) devraient permettre de redresser l’activité, estime Emmanuel Aublet : “Notre ticket moyen n’a pas bougé, mais on constate globalement une baisse de la fréquentation”.
      Le directeur général de Subway ne voit “pas de zone saturée” aujourd’hui en France, même dans des villes comme Nantes ou Paris, où la chaîne est déjà bien représentée. Les restaurants avec service au volant (deux sont déjà en activité) seront enfin un “axe stratégique”, avec 3 ouvertures prévues d’ici l’été 2014. “Uniquement sur des zones où un restaurant en salle serait rentable seul”, souligne Emmanuel Aublet.

      80 000 €
      Apport personnel
      10 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur