Secteurs
  • High tech, techno et électroménager
  • Automobile, moto
  • Beauté, forme, bien-être, santé
  • Commerce alimentaire de proximité
  • Habitat / Rénovation / Bâtiment
  • Grande distribution et magasins spécialisés
  • Habillement, mode, accessoires
  • Immobilier
  • Meuble et décoration
  • Restauration, cafés, hôtellerie
  • Sports, loisirs, voyage
  • Services aux particuliers et aux entreprises
Franchises

Franchise CREP’EAT

Type de contrat : Franchise
Activité : Crêpes et galettes
Je suis intéressé par la franchise CREP’EAT
70 000 €
Apport personnel
20 000 €
Droit d'entrée
200 000 €
Investissement total
Dernière mise à jour : 14 juin 2017

Je suis intéressé par la franchise CREP’EAT

L'apport minimum demandé par CREP’EAT est de 70 000 €

Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

Présentation de la franchise CREP’EAT

Les crêpes, il y en a partout.

Mais, entre celles qui sentent bon le beurre salé et dont on se souvient avec gourmandise en repensant aux vacances, et celles qu’on préfèrerait oublier, grasses sans être goûteuses, mangées à la va-vite, il y a un monde!

C’est à partir de ce constat que Axel Le Pomellec et Tristan Poussard décident de créer une nouvelle marque de restauration rapide autour de la crêpe: Crêp’eat®. L’idée est simple: vendre des crêpes à emporter, tout en respectant la tradition bretonne et en mettant l’accent sur la qualité des produits.

Avec la volonté de s’implanter en centres commerciaux comme en centre-ville, Crêp’eat® offre une nouvelle alternative à l’éternel jambon-beurre. Proposer des menus complets et équilibrés, sans pour autant oublier les gourmands. Les crêpes au beurre salé ou au Nutella côtoient sans complexe la galette diététique aux épinards. Si la crêpe est soignée, le cadre n’en est pas délaissé pour autant. Les boutiques donnent la part belle aux matériaux épurés tout en restant conviviales.

Dans cette aventure, Axel et Tristan s’entourent de gens passionnés. Séduit par leur projet, Jean-Luc Cadio, chef d’entreprise dans le secteur de la restauration et Président de Ouest Entreprendre les accompagne  et les fait bénéficier de son expérience, tant avec les franchisés qu’avec les franchiseurs.

Il reste un défi à relever: convaincre le consommateur pressé qu’une bonne crêpe, ce n’est pas juste un souvenir de vacances, mais une nouvelle habitude à prendre, au quotidien.

Crêp’eat, la crêpe à emporter, avec une touche de modernité et beaucoup d’authenticité.

Préparation rapide devant le client, hygiène irréprochable, praticité et qualité, telles sont les promesses faites par Crêp’eat à sa clientèle!

Galerie photo

Je suis intéressé par la franchise CREP’EAT

L'apport minimum demandé par CREP’EAT est de 70 000 €

Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Demander une
documentation

Pour plus d'informations sur CREP’EAT

Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

Financez votre projet Trouvez votrelocal
Obtenir la documentation