Fermer
Secteurs / Activités

    Alimentaire : des concepts spécialisés qui réussissent

    Portées par l’appétence pour les produits fins, des enseignes alimentaires spécialisées tentent depuis longtemps de grandir en franchise. Mais toutes ne rencontrent pas le succès. Y a-t-il des conditions de la réussite ?

    Une palette de concepts gourmands

    Franchise Alimentaire La Cure GourmandeÀ côté des valeurs sûres que sont le chocolat, le vin, la glace ou encore les produits bio, des réseaux du commerce organisé tentent depuis longtemps de se développer sur des niches plus étroites du vaste marché de l’alimentaire. Dans ce domaine de nombreuses tentatives ont eu lieu, mais peu de concepts ont réussi à consolider des réseaux solides, faute de marché suffisamment large mais aussi souvent par défaut, malgré une offre originale qui pouvait sembler attractive, de structure capable de développer et d’animer un véritable réseau de points de vente. À l’inverse, certaines enseignes ont réussi une percée sur des créneaux tels que l’épicerie fine, la confiserie provençale, l’huile d’olive ou encore la fromagerie.

    Créée par Christian Berlan, qui en est toujours le président-directeur général, La Cure Gourmande a commencé par fabriquer – dans son usine de Frontignan (Hérault) – et distribuer, auprès de revendeurs spécialisés, des biscuits, chocolats et confiseries (caramels, sucettes, nougats) à la française. Aujourd’hui l’enseigne dispose aussi d’une usine à Gigean où sont fabriqués les meubles et agencements des magasins, ainsi que les coffrets de luxe. Car la marque a ensuite développé un réseau de boutiques en propre, et aussi, depuis dix ans, en franchise. Elle vise en particulier à s’implanter au cœur des flux touristiques. Une soixantaine de magasins existent aujourd’hui, dont 35 en France. Car la chaîne s’est également développée à l’international et est aujourd’hui présente dans 10 pays.

    Enseignes du même secteur