Fermer
Secteurs / Activités

    Comptoir de Mathilde veut mettre les bouchées doubles

    La franchise d’épicerie fine Comptoir de Mathilde, 33 boutiques à date, poursuit sa conquête du marché et se fixe un objectif d’une centaine d’unités.

    Lancé en 2012, le réseau Comptoir de Mathilde réunissait, début 2016, 10 boutiques en propre et 23 en franchise. Après une année 2015 qui a vu la marque enregistrer une croissance de son chiffre d’affaires de 35 %, l’enseigne entend poursuivre activement son développement, avec pas moins de 15 nouvelles boutiques à inaugurer en 2016, dont La Rochelle, Colmar et Marseille dans l’Hexagone, mais également, au-delà des frontières, Trieste, Vienne, Munich ou encore Québec  (l’enseigne dispose déjà d’implantations en Belgique et en Espagne).

    A l’horizon 2018, Comptoir de Mathilde espère  atteindre le seuil des 100 points de vente.
    Au départ nous avions un magasin d’usine ainsi que trois spots saisonniers, explique Luc Moulin, directeur général délégué de Comptoir de Mathilde. C’est à la suite de demandes spontanées pour ouvrir des boutiques, que nous nous sommes orientés vers la franchise. Nous nous sommes structurés pour cela il y a quatre ans. Nous visons les villes de plus de 75 000 habitants, ou encore les agglomérations plus petites mais bénéficiant d’un flux touristique significatif, comme Honfleur“.

    L’enseigne fabrique 92 % des 400 produits qu’elle vend dans ses boutiques et qui se répartissent en plusieurs gammes : chocolats gourmands, babas, épicerie salée, pâte à tartiner, apéritifs et liqueurs. Elle mise sur le caractère artisanal de ses fabrications et  la créativité de ses recettes. Et affirme qu’un point de vente permet de réaliser un chiffre d’affaires d’environ 400 000 euros HT par an.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LE COMPTOIR DE MATHILDE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise LE COMPTOIR DE MATHILDE