Fermer
Secteurs / Activités

    Le Bœuf Tricolore veut poursuivre son expansion

    L’enseigne de boucherie Le Bœuf Tricolore se bat, dans un contexte difficile, pour faire grandir son réseau.

    Boucherie du Boeuf Tricolore

    Le réseau Le Bœuf Tricolore regroupe aujourd’hui 26 unités, dont 15 en franchise, et entend continuer à grandir, même si c’est à un rythme moins rapide qu’espéré au départ. Bon an mal an, il ouvre deux unités en moyenne, mais doit aussi faire face à quelques départs. Jusqu’ici l’enseigne s’est principalement développée dans le Nord et le Centre de la France, de Reims à Bordeaux.

    Le Bœuf Tricolore a vu le jour en 2013 sous l’impulsion de Jean-Jacques Pineau, meilleur ouvrier de France, qui souhaitait redonner au métier ses lettres de noblesse, avec un credo : proposer une viande 100 % française, de qualité et à des prix justes. Depuis 2017, c’est Sonia Pineau, son épouse, qui est devenue présidente de l’enseigne et qui s’occupe du développement du réseau, après avoir pris en charge la comptabilité de l’entreprise.

    L’enseigne doit se battre dans un contexte difficile, entre scandales alimentaires et diminution globale de la consommation. Depuis le début 2019, la chaîne doit aussi faire face à une situation nouvelle avec une législation concernant les promotions qui a changé et qui ne permet plus de proposer la formule « un kilo acheté = un kilo gratuit ». Cela n’a pas empêché l’enseigne de continuer d’offrir à sa clientèle différentes opérations de promotion.

    Afin d’optimiser son fonctionnement, elle a aussi recruté Thierry Saint-Saens, partenaire spécialisé dans les approvisionnements de viande. Chaque boucherie de la chaîne comporte des laboratoires de transformation et de découpe, de façon à optimiser le temps de travail et réduire la pénibilité. Quant aux consommateurs, ils peuvent y trouver toutes les explications sur les circuits d’approvisionnement, les process, les recettes, les promotions. Un blog interactif est à leur disposition, où ils peuvent poser des questions, faire des remarques.

    Des implantations en périphérie

    Implantés en périphérie des villes, les points de vente, qui proposent une offre de boucherie et de traiteur doivent disposer d’une superficie d’environ 500 m² et de 80 places de parking afin de faciliter l’accès des consommateurs. Étant donné la nature de l’activité, la chaîne recrute de préférence des bouchers expérimentés, qui ne veulent plus rester isolés dans un environnement complexe, mais un boucher peut s’associer avec un investisseur.

    20 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LE BOEUF TRICOLORE BOUCHERIES

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise LE BOEUF TRICOLORE BOUCHERIES
    Trouvez votrelocal