Fermer
Secteurs / Activités

      Virginie Hils, Présidente fondatrice de Comptoir de Campagne - Interview du 14 décembre 2021

      Interview
      14 décembre 2021

      Nous ciblons les villages de plus de 800 habitants, avec une zone de chalandise de 2 000 habitants dans les villages environnants.

      Virgine Hills, Présidente fondatrice de Comptoir de CampagneEn quoi consiste le concept Comptoir de Campagne ?

      Comptoir de Campagne est né du constat posé par l’Insee qu’en France, une commune sur deux n’a plus de commerce, de services de proximité, ni de lieu de convivialité. C’est pourquoi, en 2015, nous nous sommes demandé comment réintroduire des commerces dans les villages en zones rurales, avec trois objectifs : ramener des services de proximité, valoriser l’artisanat et une offre de produits locale en circuit court, et recréer du lien social.

      Car, selon une étude publiée en janvier 2020 par le Conseil d’analyse économique, quand les communes perdent leur dernière supérette, on y retrouve plus de mouvements Gilets jaunes que dans les autres communes. En effet, quand il y a une supérette, on se sent moins en marge de la société : c’est un lieu où l’on rencontre ses voisins, un lieu de bien-être, de convivialité.

      Comptoir de Campagne propose des produits locaux en circuit court pour les courses du quotidien : épicerie fraîche, épicerie sèche, droguerie… Mais aussi un espace bistrot et un pool de services qui dépend des implantations : pressing, poste, SNCF, photomaton, gaz, presse… Et enfin une salle attenante : la « salle de rendez-vous », qui peut accueillir des professionnels proposant des prestations de service. Par exemple : une esthéticienne le lundi, un ostéopathe le mardi, un banquier etc…

      Le concept repose notamment sur deux éléments d’innovation : une offre multiservices poussée très loin, et une organisation en grappes sur les territoires. En effet, nous créons une structure d’approvisionnement sur un territoire, afin de référencer les produits locaux qui vont ensuite approvisionner les magasins.

      Le projet a notamment été financé par plusieurs levées de fonds auprès de grands acteurs du service comme la Caisse des Dépôts (via la Banque des Territoires), des fonds d’investissement à impact, la Caisse d’Epargne, La Poste… Mais aussi par un peu moins de 300 particuliers, via une campagne de financement participatif.

      Où en est le développement de Comptoir de Campagne ?

      Le premier Comptoir de Campagne a ouvert en février 2016 dans la Loire et l’enseigne comptait 11 points de vente à fin octobre 2021. Deux autres magasins doivent ouvrir d’ici fin 2021, puis une dizaine de plus, au moins, en 2022.

      Nous avons d’abord implanté 10 unités pilotes en propre, puis une première unité en franchise a ouvert en novembre 2021 à Saint-Etienne-le-Molard, dans la Loire.

      Nous ciblons les villages de plus de 800 habitants, avec une zone de chalandise de 2 000 habitants dans les villages environnants. Les locaux sont apportés par la municipalité la plupart du temps. Nous voulons implanter le concept en Auvergne-Rhône-Alpes (sud Bourgogne) et en Ile-de-France. Puis, à deux-trois ans, nous visons les régions du sud comme la Nouvelle Aquitaine, avec pour perspective d’ouvrir une vingtaine de magasins par an dans les prochaines années.

      Pourquoi avoir choisi de développer un réseau de franchisés ?

      Magasins à l'enseigne Comptoir de Campagne à Lancié (69)Depuis le début, nous avons souhaité faire appel à la franchise afin d’avoir des acteurs de proximité : nos Comptoirs sont incarnés par leur gérant, un personnage important dans le village, propriétaire de son fonds de commerce, qui le développe à son image.

      La franchise est aussi un moyen de développer le concept plus rapidement : nous n’avons pas vocation à bâtir une société avec des succursales, mais plutôt à constituer un savoir-faire, afin de le proposer à d’autres.

      Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ?

      Nous accueillons tous types de candidats, mais nous recherchons avant tout des personnes animées par l’esprit d’entreprendre, qui partagent les valeurs de Comptoir de Campagne. Nous sommes une entreprise de l’Economie Sociale et Solidaire qui a pour objet social de revitaliser les paysages ruraux, c’est notre vocation d’impact. Nous privilégions avant tout les valeurs du candidat, puis son esprit entrepreneurial, et enfin son expérience du commerce de proximité.

      Pour devenir franchisé Comptoir de Campagne, il faut prévoir un investissement de 90 000 €, dont 25 000 € d’apport personnel. Un magasin réalise environ 200 à 250 000 € de chiffre d’affaires, et nous avons pour projet d’élargir nos gammes pour élargir le potentiel de nos Comptoirs.

      Quel accompagnement proposez-vous à vos nouveaux franchisés ?

      Nous dispensons à nos franchisés une formation de trois semaines au sein de notre réseau. Nous leur apportons un accompagnement assez complet : parfois, nous leur proposons les projets clé en mains, nous avons un logiciel de gestion intégré. Ou alors ce sont les franchisés viennent avec un projet dans leur village : nous montons alors un partenariat avec la municipalité, puis le franchisé organise des réunions publiques pour présenter le projet.

      Au-delà, nous intervenons également sur la partie approvisionnement en produits locaux : un Comptoir a 50 à 60 fournisseurs différents. Nous ne prenons pas de marge : nous référençons les fournisseurs mais nous n’achetons pas. Les magasins achètent en direct auprès des fournisseurs, et nous leur facturons un service de référencement.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur COMPTOIR DE CAMPAGNE

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise COMPTOIR DE CAMPAGNE