Fermer
Secteurs / Activités

    Le témoignage d’Hélène Pour, franchisée Comptoir de Mathilde à Colmar

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
    Brève
    21 juin 2017

    Après avoir, avec sa sœur, ouvert une boutique Comptoir de Mathilde à Colmar en novembre 2016, Hélène Pour envisage déjà d’ouvrir une seconde unité, cette fois à Strasbourg.

    Hélène POUR, franchisée Comptoir de Mathilde à Colmar« Mes parents tenaient un commerce de prêt-à-porter haut-de gamme dans le centre de Strasbourg, confie Hélène Pour. Et après mon DUT commercial à Colmar, j’ai rejoint l’entreprise familiale et y ai fait l’essentiel de ma carrière. La boutique était bien implantée et proposait de belles marques, mais elle a connu le long déclin du prêt-à-porter».

    Au fil du temps, il devient évident qu’il fallait vendre et passer à autre chose, avant d’être contraintes de mettre la clef sous la porte dans des circonstances plus difficiles. Le magasin est donc cédé en mai 2015. S’ouvre une période de chômage, pendant laquelle Hélène est à la recherche d’une reconversion possible sans avoir d’idée précise en tête.

    « Le courant est immédiatement bien passé avec le franchiseur. Je me suis ensuite rendue à Franchise Expo Paris, et cela a été le coup de cœur »

    Parallèlement, elle continue de s’occuper de l’association des commerçants de son quartier et en particulier de l’organisation du marché de Noël. C’est dans ce contexte qu’un exposant dudit marché lui offre un cadeau Comptoir de Mathilde, dont les produits lui semblent sympathiques. D’autant qu’ils sont fabriqués à Tulette, le petit village de la Drôme provençale… qu’elle connaît déjà car son ex-mari s’y est installé.

    Ce clin d’œil du hasard aiguise sa curiosité. Le commerçant lui explique alors que Comptoir de Mathilde n’est pas seulement une marque de confiserie et d’épicerie fine mais développe aussi des boutiques de en franchise, et lui propose de la mettre en contact avec Richard Fournier, dirigeant-fondateur de la chaîne.

    La rencontre a lieu en janvier 2016. « Le courant est immédiatement bien passé, explique-t-elle. Je me suis ensuite rendue à Franchise Expo Paris, et cela a été le coup de cœur », raconte  Hélène, qui fonctionne au « feeling ». « En outre, l’activité développée par l’enseigne est à la fois simple et agréable ». Une reconversion éventuelle sera donc relativement aisée. « Avec ma sœur, nous avons alors rapidement décidé de nous lancer dans l’aventure », poursuit-elle. Elles vérifient tout de même un certain nombre de données financières, qui les convainquent que l’activité est rentable.

    « Pour réussir dans le commerce, l’investissement personnel est très important. Il faut être en phase avec l’enseigne et avec les produits qu’on va vendre« 

    Et se mettent à la recherche d’un local sur Colmar. De par leur expérience du commerce, elles savent qu’un bon emplacement est indispensable. « A une rue près, tout peut changer. Mieux vaut payer un peu plus cher mais ne pas se tromper ». Il leur faut aussi trouver un financement : comme, grâce à la vente du magasin familial, elles disposent d’un apport supérieur aux 30 % minimum habituellement requis, l’exercice ne sera pas trop compliqué.

    Leur boutique ouvre ses portes en novembre 2016. Et l’activité démarre tout de suite sur des chapeaux de roue. « Il y a eu du monde dès le premier jour, raconte Hélène, sans même que nous fassions de publicité ; le magasin est attrayant, et que les clients n’ont pas peur d’entrer. Cela était nouveau pour nous car nous avions l’habitude de la clientèle du prêt à-porter de luxe qui est plus froide et plus distante ».

    Les bonnes ventes réalisées lors de la période de Noël finissent par les conforter, au point qu’elles envisagent déjà d’ouvrir une seconde unité sur Strasbourg. « En fait, explique la nouvelle franchisée, lorsque nous avons commencé à chercher un local,  Strasbourg avait déjà été réservé par un autre partenaire. C’est pour cela que nous avons ciblé Colmar ». Depuis la ville s’est à nouveau libérée, et elles ne veulent pas rater l’opportunité. Elles ont déjà commencé à chercher un local dans la capitale alsacienne…

    50 000 €
    Apport personnel
    Voir la fiche

    A lire également sur LE COMPTOIR DE MATHILDE

    • Les dix ans de Comptoir de Mathilde
      08 Oct 2017

      Le 1er septembre dernier, lors d’une soirée organisée sur le Domaine de Faveyrolles à Pierrelatte, Le Comptoir de Mathilde a fêté ses 10 ans en présence d’environ 500 collaborateurs, partenaires, conseillers et prestataires. Au programme, plusieurs animations spectaculaires sur le thème du cirque. La soirée, organisée 10 ans jour pour jour après la création de… Lire la suite

    • Le témoignage d’Hélène Pour, franchisée Comptoir de Mathilde à Colmar
      21 Juin 2017

      « Mes parents tenaient un commerce de prêt-à-porter haut-de gamme dans le centre de Strasbourg, confie Hélène Pour. Et après mon DUT commercial à Colmar, j’ai rejoint l’entreprise familiale et y ai fait l’essentiel de ma carrière. La boutique était bien implantée et proposait de belles marques, mais elle a connu le long déclin du prêt-à-porter»…. Lire la suite

    • Un 50ème Comptoir de Mathilde sur la Côte d’Azur
      06 Fév 2017

      Après 16 nouvelles boutiques en 2015, la franchise Le Comptoir de Mathilde en a ouvert 22 en 2016, dont la cinquantième à Antibes début décembre dans les murs d’un ancien torréfacteur reconnu de la ville. « Les produits haut de gamme de la maison méritent un lieu chargé d’histoire et de goût », explique l’enseigne dans un… Lire la suite

    • Le Comptoir de Mathilde accélère son développement
      09 Juil 2016

      Après les16 nouvelles boutiques implantées en 2015, Le Comptoir de Mathilde veut ouvrir, cette année, 17 points de vente. Une dizaine d’entre eux ont déjà rejoint le réseau au cours du premier semestre, dont Périgueux, Bayeux, l’Alpe d’Huez ou encore Fréjus. Installé en Drôme Provençale depuis sa création en 2007, l’entreprise fabrique elle-même la quasi-totalité́… Lire la suite

    • Comptoir de Mathilde veut mettre les bouchées doubles
      30 Mar 2016

      Lancé en 2012, le réseau Comptoir de Mathilde réunissait, début 2016, 10 boutiques en propre et 23 en franchise. Après une année 2015 qui a vu la marque enregistrer une croissance de son chiffre d’affaires de 35 %, l’enseigne entend poursuivre activement son développement, avec pas moins de 15 nouvelles boutiques à inaugurer en 2016,… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    CAVAVIN BAN18
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LE COMPTOIR DE MATHILDE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise LE COMPTOIR DE MATHILDE Trouvez votrelocal