Fermer
Secteurs / Activités

      Zoé Confetti consolide son modèle - Brève du 24 juin 2014

      Brève
      24 juin 2014

      Après trois ans de croissance ininterrompue, l’enseigne dédiée à la décoration de table et à la fête Zoé Confetti a marqué une pause en 2014. Le temps de consolider son modèle dans l’optique d’optimiser son développement à venir.

      Apparu en 2010, et ayant depuis connu une croissance ininterrompue de son parc, le spécialiste de la table et de la fête s’est accordé, au premier semestre 2014, une pause. “Nous avons atteint le seuil crucial des 20 magasins fin 2013. Le moment était venu de consolider notre réseau, avant de poursuivre notre essor”, commente Nathalie Grand-Clément, directrice de l’enseigne.

      Zoé Confetti a fermé deux points de vente en concession depuis 6 mois. L’un à Senlis, “ne réalisait pas les chiffres escomptés, à cause d’un emplacement qui ne s’est pas révélé assez porteur” ; l’autre à Tonneins, “souffrait d’un trop petit format (270 m²) pour pouvoir performer correctement”, explique la responsable. “Ces expériences nous ont ébranlé. Mais elles nous ont aussi permis d’affiner encore nos exigences et notre stratégie, pour que chacun de nos magasins futurs soit pérenne”, insiste-t-elle.

      L’enseigne restera à l’avenir fidèle à quelques principes. N’ouvrir, d’abord, que sur des axes passants, avec une bonne visibilité. Ne pas descendre, ensuite, sous les 500 m² de surface de vente, minimum permettant au concept de déployer efficacement tous ses univers : décoration, réception, fête et déguisement. Se montrer, enfin, encore plus vigilante en matière d’études de marchés et de plans de financement.  “Notre objectif n’est pas de nous développer à tout-va mais bien que chaque point de vente soit rentable”, martèle Nathalie Grand-Clément.

      Zoé Confetti a tout de même ouvert un nouvel espace de vente, en février, shop-in-shop de quelque 500 m² au sein d’une solderie Centrakor (chaîne appartement elle aussi au groupe Gargo). “Un modèle qui fonctionne et que nous développerons à l’avenir : 5 à 10 magasins Centrakor sont, estimons-nous, en mesure d’accueillir un shop-in-shop Zoé Confetti de taille satisfaisante“, précise la directrice. L'enseigne a aussi deux projets de créations pour le second semestre. “Notre réseau a le potentiel d'atteindre à terme une cinquantaine de boutiques, majoritairement en concession, en France”, conclut Nathalie Grand-Clément.

      16 000 €
      Apport personnel
      15 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur ZOE CONFETTI

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise ZOE CONFETTI