Fermer
Secteurs / Activités

    Le concept d’épicerie-restauration Aix&Terra veut continuer à grandir

    Après plusieurs ouvertures en 2019, le concept de restauration et d’épicerie fine, Aix&Terra veut accueillir d’autres unités franchisées.

    Aix&Terra Romans6015 @Alain Maigre

    Après plusieurs ouvertures en 2019 (Marseille, Nice et Romans-sur Isère), le jeune réseau Aix&Terra, qui regroupe désormais six unités dans le quart sud-est de la France, a pour ambition d’ouvrir de nouvelles tables-épiceries en 2020, en propre comme en franchise.

    La chaîne, qui mixe épicerie fine provençale bio et restauration, fête ses dix ans cette année : elle a été créée par Richard Alibert, ex-président de Bonpoint (vêtements pour enfants). Après avoir ouvert avec son épouse une première table-épicerie en 2015, à Saulce-sur-Rhône, ils ont progressivement envisagé de dupliquer la formule. Reflets de la gastronomie provençale, tous les produits proposés sont fabriqués dans l’atelier-manufacture de Saulce-sur-Rhône : les recettes gourmandes et bio Aix&Terra se déclinent aujourd’hui en plus de 50 références salées (tapenades, tartinables, sauces, huiles macérées) mais aussi sucrées (crèmes, confitures, thés…).

    Aix&Terra propose à ses partenaires deux formats. La « table-épicerie » s’articule autour de thématiques culinaires simples de ravioles, tartines, salades et desserts et ne nécessite pas d’intervention de cuisiniers. Une approche plus bistronomique (table-épicerie premium) inclut une offre de plats de saison à la carte réalisés avec le chef étoilé Julien Allano et nécessite une petite équipe en cuisine.

    Ce second concept peut en particulier s’implanter dans un hôtel afin de dynamiser son pôle restauration, en mettant à l’honneur la gastronomie provençale. Cela a été le cas en 2017 avec l’implantation de la première franchise à l’enseigne dans le cadre de l’hôtel Ibis de Valence Sud. Pour rejoindre l’enseigne, il faut prévoir un investissement (gros œuvre, mobilier et matériels de cuisine, hors droit au bail) de l’ordre 150 000 euros pour une surface de 80 à 100 m², pour l’option restauration standard (épicerie, ravioles et salades). Ce montant s’élève à 200 000 euros sur une superficie de 120 à 160 m², si l’on choisit l’option restauration premium. L’enseigne fait état d’un chiffre d’affaires de 5 000 euros par mètre carré.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur AIX & TERRA

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise AIX & TERRA