Habillage Natur House

Maxime Charbonnier, fondateur de la franchise Best Bagels

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Interview
29 septembre 2017

Nous voulons nous implanter des restaurants Best Bagels en franchise dans toutes les grandes villes de France.

Maxime Charbonnier, franchise de restauration rapide Best BagelsVotre réseau de restauration rapide spécialiste du bagel revendique douze ans d’expérience : quelles ont été les grandes étapes de son développement ?

J’ai ouvert le premier restaurant Best Bagels à Lyon en janvier 2005, après plusieurs séjours aux Etats-Unis. J’y ai découvert une forme de restauration rapide dite « fast and casual » assez peu présente en France et je me suis dit qu’en important un produit comme le bagel, on pouvait approcher cette forme de proposition en France. Dès le départ, j’ai travaillé sur l’hypothèse de pouvoir dupliquer le concept.

Après avoir exploité le premier restaurant Best Bagels avec mon épouse, j’ai ouvert en 2009 un deuxième point de vente en propre près de la place Ampère, toujours à Lyon. Cela m’a permis de mieux comprendre les mécanismes de transmission du savoir-faire.

Ensuite, deux établissements ont ouvert en franchise en 2012, à Lyon et à Dijon, suite aux demandes de personnes proches qui voulaient prendre l’enseigne. Puis deux nouvelles unités ont vu le jour à Lyon en 2016, dans le quartier de la Croix-Rousse et Cours Gambetta, dans le 7ème arrondissement.

Aujourd’hui, Best Bagels comporte six restaurants dont quatre en franchise : cinq à Lyon et un à Dijon.

Depuis quelques années, le marché français du bagel est devenu très concurrentiel : quel est le positionnement de Best Bagels par rapport aux autres réseaux ?

Best Bagels était là avant la mode : aujourd’hui, on est en plein dedans, est on espère être encore là après ! Dès le début, nous avons misé sur la qualité de l’offre : nous proposons une quinzaine de recettes, et nous ne souhaitons pas en changer tous les ans. Au contraire, nous voulons créer des best-sellers, des goûts qui marquent le palais des clients.

Best Bagels se distingue aussi par la qualité de l’accueil, en pratiquant le service à table : c’est unique sur le marché. Le service à table représente 70 % de nos ventes, contre 30 % pour la vente à emporter.

Restaurant franchisé Best Bagels à DijonUn de nos marqueurs forts, c’est une ambiance chaleureuse dans le point de vente. C’est pourquoi le local doit faire ressortir la personnalité du franchisé : Best Bagels n’est pas un concept hyper standardisé, le franchisé va pouvoir ajouter une touche de décoration personnelle.

Enfin, Best Bagels puise sa véritable inspiration dans les deli’s new-yorkais, ces épiceries-boutiques de quartier : notre concept est unique en France sur ce duo d’activités. Comme là-bas, nos points de vente sont ouverts 7 jours sur 7 non-stop de 11h30 à 23h.

Aujourd’hui, la vente de produits d’épicerie et gadgets représente entre 5 et 10 % du chiffre d’affaires,  une proportion qui a baissé par rapport au lancement du concept car on trouve plus facilement ces produits en ligne. Mais nous allons conserver cette offre car elle génère de la vente additionnelle et reflète bien l’univers que l’on veut dupliquer.

Quels sont vos objectifs de développement en franchise ?

Au départ, Best Bagels a mené un développement un peu concentrique, concentré sur la région Rhône-Alpes, par prudence et aussi par volonté de bien tester tous les mécanismes de duplication.

Aujourd’hui, tout est calé. C’est pourquoi nous affichons notre volonté de sortir de nos frontières rhônalpines : Best Bagels a sa place dans toute la France. Nous n’avons plus de priorité régionale : nous voulons nous implanter dans toutes les grandes villes de France.

Nous ne voulons pas agrandir le réseau à n’importe quel prix : notre priorité sera toujours la qualité du projet du franchisé. Nous n’avons de comptes à rendre qu’à nos clients et nos franchisés : cela nous laisse la liberté d’entreprendre et de nous développer à notre rythme.

Mais nous avons une volonté ferme de développement car le bagel a le vent en poupe en ce moment. C’est un produit qui correspond à son temps : plus « healthy » que le burger, il représente la restauration rapide dans le bon sens du terme.

Quelles villes et quels emplacements ciblez-vous en priorité ?

Nous avons une approche très terrienne de l’étude de marché : nous recherchons d’abord un entrepreneur motivé et intéressé par le concept qui partage nos valeurs. Ensuite, nous recherchons la ville d’implantation, puis le local le plus intéressant.

Aujourd’hui, nous n’avons pas de priorité : Paris, Lille, Toulouse ou Bordeaux sont des villes hyper intéressantes pour y implanter un restaurant Best Bagels en franchise.

Nous avons la volonté de développer le réseau en centre-ville de villes moyennes à grandes, à partir de 200 000 habitants, mais nous étudions aussi les projets qui ne rentrent pas dans ce cadre.

Quant au local, nos implantations actuelles ont surface commerciale comprise entre 50 et 70 m². Nous ne misons pas sur le développement de corners mais de véritables boutiques situées en centre-ville, dans les quartiers commerçants. Car Best Bagels est aussi un concept culturel, une « bulle d’Amérique », à la fois restaurant et épicerie américaine.

Quel profil faut-il avoir pour devenir franchisé Best Bagels ?

Il faut aussi avoir à cœur de développer ce projet pas seulement pour des raisons purement financières, ni d’une manière opportuniste mais avec une vision à plus long terme. De notre côté, le bagel était un projet de vie, c’est pourquoi nous cherchons un partage de valeurs avec nos futurs franchisés.

Ces critères humains sont importants, mais nous avons aussi des critères entrepreneuriaux : avoir une expérience en management, en gestion d’un centre de profits, le sens de la responsabilité. L’implication personnelle dans le restaurant est également un prérequis.

Sur le plan financier, pour devenir franchisé Best Bagels, l’apport personnel nécessaire en moyenne constatée, pour être crédible auprès du banquier, est de 70 000 €. Le droit d’entrée s’élève à 10 000 € HT et la redevance représente 6,5 % du chiffre d’affaires HT.

70 000 €
Apport personnel
10 000 €
Droit d'entrée
Voir la fiche

A lire également sur BEST BAGELS

  • Maxime Charbonnier, fondateur de la franchise Best Bagels
    29 Sep 2017

    Votre réseau de restauration rapide spécialiste du bagel revendique douze ans d’expérience : quelles ont été les grandes étapes de son développement ? J’ai ouvert le premier restaurant Best Bagels à Lyon en janvier 2005, après plusieurs séjours aux Etats-Unis. J’y ai découvert une forme de restauration rapide dite « fast and casual » assez peu présente en… Lire la suite

  • Best Bagels en campagne pour conquérir la France en franchise
    15 Sep 2017

    Le réseau de restauration rapide Best Bagels, né à Lyon en 2005, regroupe actuellement 6 restaurants : 5 à Lyon et un à Dijon. Développée en franchise depuis 2012, l’enseigne souhaite étendre son implantation à toute la France et pour cela, lance une campagne de recrutement. Best Bagels espère regrouper 40 nouveaux établissements d’ici 10 ans… Lire la suite

  • Le jeune réseau Best Bagels décline sa recette en franchise
    18 Juin 2015

    Avec un premier restaurant ouvert en 2005 dans le quartier des Terreaux à Lyon, proposant des bagels servis à table en moins de 5 minutes et une épicerie de produits américains importés, Best Bagels peut être considéré comme un concept précurseur pour l’époque.   Alors que les principaux acteurs du créneau émergent des bagels en… Lire la suite

A lire également sur ce thème

  • Memphis : le Burger Jack pour faire frissonner les papilles pour Halloween
    19 Oct 2017

    Déguster des plats made in USA dans une ambiance digne d’un film d’horreur ? C’est possible ! Memphis met un point d’honneur à célébrer Halloween comme il se doit. L’évènement qui s’adresse aussi bien aux petits qu’aux grands prend une saveur particulière…  et effrayante dans les 75 diners de l’enseigne. DU MONTEREY JACK POUR UN… Lire la suite

  • Restauration : le jeune réseau Pizza Cosy veut doubler de taille
    18 Oct 2017

    Créée en 2010, l’enseigne de restauration Pizza Cosy regroupe 7 établissements essentiellement implantés dans la Loire, dont 4 en franchise. Développée en franchise depuis 2016, la chaîne a ouvert sa première unité sous cette forme à Issoire (Puy-de-Dôme) début 2017. Positionnée sur le marché de la pizza hors domicile, Pizza Cosy souhaite en bousculer les… Lire la suite

  • Yogurt Factory toujours en expansion
    16 Oct 2017

    Si le marché du frozen yogurt a du mal à vraiment décoller dans l’Hexagone, le jeune réseau Yogurt Factory semble avoir trouvé sa voie sur cette niche du marché alimentaire avec aujourd’hui plus d’une vingtaine d’unités en activité. L’an passé, l’enseigne créée par Ouriel Hodara et Emmanuel Tedesco en 2011 avait comme projet de créer… Lire la suite

  • Subway présent au Forum Franchise 2017 à Lyon
    15 Oct 2017

    Subway®, qui compte près de 500 restaurants en France s’est développé en se basant sur le modèle de la franchise. Emmanuel Carzon, responsable du développement de la marque Subway® pour le territoire Rhône, sera présent sur le stand A12 pour échanger sur le modèle économique de la franchise en France et dans la région, et… Lire la suite

  • WAFFLE FACTORY ré-ouvre ses portes au FORUM DES HALLES !
    14 Oct 2017

      Waffle Factory : De retour au forum des halles ! Après deux mois d’absence, et un relooking complet, Waffle Factory ré-ouvre ses portes au Forum des Halles. « Il était temps » vous diront les gourmands, habitués à venir manger des LunchWAFS, Waffines ou gaufres de liège depuis maintenant plus de 10 années dans… Lire la suite

DOMINO’S PIZZA BANNIERE
Enseignes du même secteur
Demander une
documentation

Pour plus d'informations sur BEST BAGELS

Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

Je suis intéressé par la franchise BEST BAGELS Financez votre projet Trouvez votrelocal