Fermer
Secteurs / Activités

    Résultats en hausse pour le boulanger Poulaillon

    Le groupe familial de boulangerie et de restauration rapide Poulaillon, pour partie développé en franchise, vient d’annoncer ses résultats annuels consolidés.

    Au cours de l’exercice 2015-2016, clos le 30 septembre 2016, le groupe alsacien Poulaillon a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 61 233 000 euros, en hausse de 13,5 % par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires des succursales de l’enseigne qui commercialisent notamment le produit phare du groupe, la moricette, représente 61,3 % des ventes consolidées et progresse de 13,6 % (de 5,3 % à nombre de magasins constant).

    Les nouveaux points de vente opérationnels au cours de l’exercice ont contribué à hauteur de 4,8 M€ au chiffre d’affaires consolidé. Le chiffre d’affaires hors succursales, principalement réalisé auprès de la GMS, de la clientèle professionnelle et des franchisés, progresse, pour sa part, de 13,5 % et représente 38,7 % du chiffre d’affaires.

    Au 30 septembre 2016, le groupe compte 41 points de vente, dont 5 en franchise, essentiellement implantés dans le grand Est. Depuis le 30 septembre 2015, 6 nouveaux points de vente ont vu le jour, à Lyon, Beauvais (en franchise), Tomblaine (près de Nancy), Andelnans (près de Belfort), Yutz (près de Thionville) et Besançon.
    “Nous restons confiants dans l’ouverture des points de vente et la progression de notre activité sur l’exercice 2016-2017”, concluent, dans un communiqué, Fabien et Magali Poulaillon, Directeur Général et Directeur Général Délégué du groupe.

    Pour l’exercice en cours la chaîne prévoie en effet l’ouverture d’autres unités : deux à Beauvais, dont un rachat de franchise, Blotzheim et Lille, ainsi que ainsi qu’une nouvelle franchise à Dijon. Le concept s’implante en centres-ville ou en zone commerciale. En fonction de l’emplacement, une boulangerie Poulaillon attire de 300 à plus de 1.000 clients par jour.

    Enseignes du même secteur