Fermer
Secteurs / Activités

      Richard Klimczak, Directeur général de la division Enseignes & Réseaux, Au Bureau - Interview du 6 avril 2017

      L’axe majeur de notre développement reste la franchise classique, avec la succursale, mais nous aurons également recours à la location-gérance à partir de cette année.

      Où en est le développement en franchise de l’enseigne de pubs-brasseries Au Bureau ? Comment a évolué son activité en 2016 ?

      En 2016, Au Bureau a enregistré une croissance de +6,7 % à périmètre comparable par rapport à 2015, et confirmé ses bonnes performances de 2015 et de 2014 grâce à la qualité du concept et à la pertinence de nos choix stratégiques en termes d’offre, d’emplacements et de profils de franchisés. Ces derniers sont, à 50 %, issus de la restauration, et à 50 % des cadres supérieurs en reconversion, ou des entrepreneurs qui veulent changer d’activité, voire des franchisés d’autres secteurs d’activité.

      L’enseigne a passé la barre des 100 établissements en 2016, avec 11 nouvelles implantations, et notre objectif est d’atteindre les 200 restaurants à l’horizon 2020. En effet, nous n’avons pas encore maillé tout le territoire et nous voulons faire d’Au Bureau l’enseigne de référence des pubs-brasseries en France.

      En 2017, nous prévoyons d’ouvrir 25 nouveaux établissements. Certains ont déjà vu le jour comme à Fresnes dans le Val-de-Marne, Liévin  dans le Pas-de Calais ou encore Lyon-Vaise dans le Rhône. Nous visons un développement sur toute la France, avec un affect sur le Grand Ouest (Brest, La Rochelle…) et sur l’Arc Méditerranéen.

      Pourquoi avez-vous décidé de faire appel à la location-gérance et comment allez-vous procéder ?  

      L’axe majeur de notre développement reste la franchise classique, avec la succursale, mais nous aurons également recours à la location-gérance à partir de cette année, afin de répondre à une problématique liée au financement : en effet, nous avons constaté que la durée d’obtention des emprunts bancaires s’est allongée pour nos partenaires. En location-gérance, c’est le Groupe Bertrand qui portera les investissements : cela va sécuriser notre développement et nous permettre d’aider certains candidats à la franchise à se lancer plus rapidement.  

      Cela fait 3 ans que l’activité d’Au Bureau est en croissance : logiquement, de plus en plus de franchisés installés souhaitent ouvrir un 2ème ou un 3ème établissement, donc l’enseigne se développe davantage en multi sites. Nos franchisés sont impatients : ils voudraient pouvoir ouvrir plus rapidement. Mais les banques se montrent prudentes quand un franchisé en restauration leur demande un financement pour un 2ème projet avec un seul bilan sur leur première affaire.

      Les 3 premiers projets en location-gérance concernent 3 franchisés déjà membres du réseau, même si la location-gérance est aussi ouverte à des candidats venus de l’extérieur.

      Ainsi, nous allons ouvrir cet été un restaurant à Nantes-Basse-Goulaine, en Loire Atlantique,  avec un franchisé Au Bureau qui avait lancé un premier établissement à Nantes en janvier 2014 : il a déjà exercé pendant deux années complètes, mais la première année est toujours un peu délicate, car les premiers mois permettent de caler les marges, la masse salariale… La location-gérance nous a permis de l’accompagner sur ce 2ème projet.

      Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité pour devenir locataires-gérants ?

      La location-gérance est réservée à des profils de professionnels avertis, qui ont de l’expérience en direction d’unité, mais qui n’ont pas les capitaux nécessaires pour se lancer. Il peut éventuellement s’agir de directeurs de succursales Au Bureau.

      Nous proposons un contrat de location-gérance de 5 ans, dont la durée est calée sur celle du contrat de franchise. Nous n’avons pas prévu la possibilité que le locataire-gérant se porte acquéreur du fonds de commerce ; en revanche, il aura la possibilité de basculer sur la franchise classique sur un autre établissement aux termes de son contrat.

      Le droit d’entrée en location-gérance (25 000 € plus 15 000 € de formation) est plus bas qu’en franchise classique (45 000 €). L’apport personnel à prévoir est de 50 000 € environ (contre 280 000 €).

      350 000 €
      Apport personnel
      45 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur AU BUREAU

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise AU BUREAU
      Consultez l'Indicateur de la Franchise