Fermer
Secteurs / Activités

    V and B récompense ses franchisés cavistes

    La franchise V and B vient d’organiser la finale de son concours interne entamé il y a un an.

    Lauréat concours V and B
    Le lauréat avec les fondateurs du réseau

    L’enseigne de caves et bars à bières V and B (qui a atteint l’an passé le cap des 200 unités) a souhaité mettre en lumière les talents de son réseau en organisant un concours interne pour élire le meilleur « VandBiste » (caviste V and B). Après une première session début 2019 qui avait permis d’élire 9 finalistes, la finale a eu lieu le premier février 2020 à la Tour Montparnasse et c’est Maximilien Micheli, caviste au V and B de Pontarlier, qui l’a emporté.

    Ouvert à tous les cavistes du réseau, le concours, qui est appelé à avoir lieu tous les deux ans, s’est déroulé en plusieurs étapes : au départ, plus d’une centaine de concurrents se sont inscrits et ont choisi leur univers de prédilection : bières – vins – spiritueux. Un questionnaire a permis de sélectionner les 20 meilleurs candidats par univers en testant leurs connaissances globales. Ils se sont ensuite affrontés lors des sélections régionales où ils ont dû faire face à des épreuves telles que des dégustations à l’aveugle, des questionnaires techniques et des entretiens face à un jury d’experts.

    Les neuf finalistes (trois par catégorie : vin, bière et spiritueux) ont été désignés « ambassadeurs-produits » pour deux ans. Leur rôle a aussi consisté à participer à l’élaboration de la gamme V and B, sélectionner les produits lors de dégustations régulières, découvrir les vignobles, distilleries et brasseries de l’Hexagone lors de visites ponctuelles. Le premier février dernier, ils se sont affrontés lors de la finale, au cours de laquelle ils devaient, cette fois, maîtriser les trois univers de produits. Cinq épreuves, portant sur la connaissance des terroirs et la géographie des vignobles, les brasseries et distilleries, des tests olfactifs et gustatifs à l’aveugle, ont permis de les départager.

    Porteur pour deux ans du titre honorifique de « Meilleur VandBiste de France », Maximilien Micheli confie que « Ce concours était assez intense, d’abord en équipe puis en individuel. Ce qui m’a plu, c’est que les épreuves étaient très originales, il fallait se concentrer mais ce n’était pas scolaire : tout était fait pour qu’on se prenne au jeu. Je suis plutôt discret d’habitude, mais je dois avouer que c’est galvanisant, et ça fait plaisir de recevoir les félicitations des clients, de l’équipe… »

    70 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur V AND B

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise V AND B