Fermer
Secteurs / Activités

    Boulangerie Louise ouvre ses premières unités franchisées

    Un an après son ouverture à la franchise, le réseau Boulangerie Louise accueille ses premières unités partenaires.

    Boulangerie Louise – WattrelosLa première Boulangerie Louise a ouvert ses portes fin 2010, elles sont aujourd’hui 135 avec une implantation forte dans le tiers nord de la France. Le concept repose sur des valeurs sûres : savoir-faire de boulangers artisanaux, qualité des blés sélectionnés, gamme de produits variés, positionnement tarifaire anti-crise, design sobre et évolutif, charte de qualité artisanale, espace de fabrication donnant directement sur la zone de vente.

    « Nous nous sommes tournés vers la franchise pour répondre à une demande à la fois interne et externe, explique Florent Brélivet, directeur général de l’enseigne. En interne nous avions des collaborateurs présents depuis 8 ou 9 ans, qui disposaient d’une expertise et souhaitaient pouvoir évoluer à la tête de leur propre affaire. En externe nous avions des demandes spontanées d’entrepreneurs individuels mais aussi d’adhérents des réseaux Intermarché et Système U qui désiraient implanter une boulangerie qualitative dans leur galerie commerciale ».

    Présente pour la première fois à Franchise Expo Paris en 2018, Boulangerie Louise y a récolté, selon son directeur général, 20 contacts intéressants sur 150 prospects. Trois franchises ont été signées, qui sont en cours d’ouverture en 2019. La chaîne compte ouvrir une quinzaine d’unités partenaires d’ici 2020, tout en poursuivant son expansion en succursale. Dans cette perspective, elle a renforcé son équipe dédiée à la franchise : recherche du local, aide au montage du projet, formation initiale de huit semaines, accompagnement à l’ouverture et assistance tout au long de la durée du contrat (8 ans). Pour ceux qui sont intéressés, deux possibilités sont proposées : en franchise (apport de 100 000 euros) ou en location gérance (50 000 euros).

    Cap au sud et au nord

    Un des axes de l’expansion du réseau est évidemment de s’étendre vers le sud du pays, « mais notre objectif n’est pas de le faire à marche forcée, précise Florent Brélivet. Notre priorité est de trouver les bons emplacements permettant un développement pérenne ». Le concept a vocation à s’implanter dans des agglomérations de 10 000 habitants, en périphérie urbaine ou zone commerciale, avec un accès direct à un minimum de quinze places de stationnement.

    Mais Boulangerie Louise est aussi capable de s’implanter dans des petites villes comme à Menneval dans l’Eure. Il faut disposer d’une surface comprise entre 150 et 300 m², ce qui permet de s’adapter à l’environnement : drive (actuellement un magasin le propose et d’ici l’été deux autres en seront dotés),  espace restauration, zone de snacking en libre-service. En 2014, la chaîne a aussi commencé à se déployer en Belgique. Elle y regroupe aujourd’hui 10 unités et se fixe pour objectif d’y doubler, à terme, son réseau. Bien sûr cela a nécessité d’y adapter l’offre, en proposant par exemple du pain tranché.

    100 000 €
    Apport personnel
    40 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BOULANGERIE LOUISE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BOULANGERIE LOUISE
    Trouvez votrelocal