Fermer
Secteurs / Activités

    Poulaillon veut reprendre le chemin de l’expansion

    En s’appuyant partiellement sur la franchise, l’entreprise de boulangerie alsacienne a construit son réseau de plus de 50 unités.

    poulaillon – 2- 13juillet2019Créé en 1973 en Alsace, le groupe familial de boulangerie Poulaillon a connu une croissance régulière. Il possède aujourd’hui deux unités de fabrication et un réseau de plus de 59 points de vente, dont 6 en franchise, essentiellement implantés dans l’Est de la France. Le cœur de métier de l’enseigne est la boulangerie, mais elle a progressivement développé une offre complète de traiteur, snacking et pâtisserie, sans oublier les fameuses Moricette, produit-phare du groupe.

    Comme pour beaucoup de commerces, l’activité a été affectée par la crise sanitaire. Poulaillon fait ainsi état sur l’exercice 2019-2020 (allant jusqu’à fin mars) d’une stagnation du chiffre d’affaires (- 0,2 % exactement) due essentiellement à l’impact sur les activités de restauration et de snacking. Et dans ce bilan, les mois d’avril et de mai ne sont pas pris en compte.

    Concrètement 21 magasins, dont la localisation était favorable, sont restés ouverts pendant le confinement. Mais aujourd’hui, l’activité a repris et l’enseigne entend bien poursuivre son expansion sur un marché qui a connu un renouveau avec le développement, depuis plusieurs années, de concepts de périphérie. Pour cela, elle a mis au point, au fil du temps, différents formats de points de vente dont l’atelier de cuisson Poulaillon classique, sans activité de pétrissage et de façonnage des pains.

    C’est ce modèle qui est ouvert à la franchise. Mais il y a aussi Poulaillon Self, des petites surfaces en libre-service, Poulaillon Plaisir, axé sur les plaisirs gourmands, Moulin Poulaillon, orienté vers la restauration boulangère ; ainsi que le concept inédit lancé en avril 2019, à Pfastatt (Haut-Rhin) sur le domaine de la Ferme du château, un pôle paysan basé sur une production respectueuse de l’environnement et une distribution en circuit court. Sur l’ensemble, onze unités sont dotées d’un service drive. Selon le format et l’emplacement, les magasins accueillent, selon la tête de réseau, de 300 à plus de 1 000 clients par jour.

    Enseignes du même secteur