Fermer
Secteurs / Activités

    Grégory Clément, Dirigeant associé du réseau Bagel Corner

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

    Nous avons près d’un an et demi d’avance sur notre business plan, ce qui nous permet de garder notre rigueur dans la sélection des candidats et des locaux. 

    Pouvez-vous nous rappeler l’histoire de votre rencontre avec les deux autres dirigeants de Bagel Corner ?

    Dirigeants associés de la franchise de restauration rapide Bagel Corner
    Michael Cohen, Grégory Clément et Rachid Ez-Zaïdi

    Michael Cohen, Rachid Ez-zaïdi et moi nous sommes rencontrés sur les bancs de l’école, en l’occurrence une école de commerce : le Master entrepreneuriat ESCP Europe/Novancia. C’est lors d’un voyage à Budapest que nous avons découvert le bagel, ce produit né en Pologne, très populaire en Europe de l’Est, puis exporté aux USA par la communauté juive et devenu un produit de masse.

    Pourquoi avoir créé un réseau dans la restauration rapide et pourquoi en licence de marque ?

    Nous avons toujours été des entrepreneurs dans l’âme : Michael a créé des sites Internet, j’ai monté une société de BTP, « Qualité Etudiants », à 19 ans et Rachid s’est lancé dans l’achat-vente de pièces détachées de moto pendant ses études. Au retour de notre voyage à Budapest, nous avons trouvé le produit bagel super sympa et innovant. Alors que tous nos camarades de l’école de commerce voulaient monter une start up dans la tech et le digital, nous nous sommes dit que le « business food », qui nécessitait plus d’investissement, présentait aussi moins de risques.

    Comment est né Bagel Corner et quelles ont été les principales étapes de son développement ?

    Nous avons ouvert notre premier restaurant à Paris en février 2011 dans un quartier étudiant : à Jussieu dans le 5ème arrondissement, en face de la fac. Pendant quatre ans, nous avons exploité le concept nous-même, et élaboré les documents nécessaires pour le dupliquer en licence de marque, une formule qui laisse plus de souplesse au candidat que la franchise.

    Dès le départ, nous avions un projet ambitieux, avec une vision à moyen/long terme même à notre sortie d’études : le business plan que nous avons présenté aux banques prévoyait, à terme, la création d’un réseau européen de 720 restaurants en Europe, exploités par des chefs d’entreprise indépendants.

    En 2014, alors que le réseau comptait trois points de vente, nous avons ouvert la première unité en licence de marque ainsi que des implantations éphémères chez Google ou encore sur les toits des Galeries Lafayette. En 2015, nous avons lancé le développement du réseau, qui a commencé à grossir en 2016 et, surtout, en 2017.

    L’année dernière a été celle de nos premières implantations en gare (Rennes TGV), en aéroport (Toulouse Blagnac) et sur autoroute (sur l’A71 en partenariat avec Avia). Mais aussi celle de la signature d’un contrat de master licence pour la Belgique et le Luxembourg.

    Comment avez-vous structuré la tête de réseau pour mener à bien tous ces projets ?

    Pour financer notre croissance, nous avons levé 1,9 M€ en tout. La tête de réseau emploie 14 personnes au total et Michael, Rachid et moi sommes entourés  par un « Board » composé de six conseils métiers, que l’on consulte tous les trois mois : Francis Viriot, ancien DRH de McDonald’s France, David Borgel, ancien développeur de la franchise Midas, Arnaud Delattre, fondateur de Starquest Capital, Marc Fournier, fondateur de Serena Capital, Thierry Rousset, ancien directeur export de Quick et Nicolas Riché, président de Columbus Café.

    Où en est le développement de Bagel Corner et quels sont vos objectifs en 2018 et à terme ?

    A fin 2017, Bagel Corner comptait 30 restaurants, dans le respect de nos objectifs et fin 2018, nous regrouperons 40 restaurants. Nous recevons 1 100 demandes par an pour ouvrir un point de vente à l’enseigne et 60 % du parc de licenciés en place veut ouvrir une deuxième unité. Nous ciblons les villes de plus de 50 000 habitants, sur des secteurs où l’on peut vendre entre 150 et 300 bagels par jour : Bagel Corner peut s’implanter dans des petites zones où il y a beaucoup d’entreprises et des touristes, même s’il y a peu d’habitants comme par exemple à Blois, face au château.

    Grégory Clément, Dirigeant associé de la franchise Bagel CornerNous visons les 100 points de vente en Europe à l’horizon 2022 : en plus de la France, la Belgique (nous avons ouvert à Bruxelles début mai) et le Luxembourg, nous sommes en discussions pour trois nouveaux pays: l’Espagne, l’Angleterre et la Suisse. Notre objectif est de devenir le leader européen du bagel en petites surfaces.

    En France, le réseau se développe au rythme de 15 ouvertures par an environ : à  terme, chaque pays atteindra le même nombre d’ouvertures annuelles. Aujourd’hui, nous rencontrons peu de freins à notre développement : Bagel Corner est un concept sans extraction, qui nécessite de ce fait peu d’apport personnel, mais génère une forte rentabilité et tout ceci dans le cadre d’un réseau avec un fort esprit familial.

    Nous visons 50 établissements fin 2019 or, 10 nouveaux restaurants sont déjà prévus pour l’année prochaine : nous avons donc près d’un an et demi d’avance sur notre business plan, ce qui nous permet de garder notre rigueur dans la sélection des candidats et des locaux.

    Quels profils de licenciés recherchez-vous en priorité ?

    Nous voulons recruter des gens qui ont la niaque, des passionnés du produit et du client. Ils n’ont pas besoin de venir du métier car le concept Bagel Corner est facile à exploiter et à implanter.

    Nous privilégions les profils de commerçants opérationnels : nous refusons les investisseurs. Nos franchisés ont soit autour de 40 ans : ils se lancent après avoir fondé une famille et constitué un apport, soit autour de 30 ans… comme Michael, Rachid et moi !

    On accompagne nos franchisés de A à Z dans la recherche du local, du financement, la réalisation des travaux, la formation, le suivi au quotidien etc. Grâce à nos six banques partenaires, aucun candidat n’a eu de difficulté pour obtenir un financement. Pour ouvrir un restaurant, il fait compter environ six mois pour la recherche du local, et six mois pour la partie administrative, financement et travaux.

    60 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche

    A lire également sur BAGEL CORNER

    • Déjà 7 partenaires Bagel Corner qui exploitent plusieurs restaurants et 4 contrats de réservation multi-sites signés
      12 Nov 2018

      Des institutionnels dans les gares, les aéroports et les autoroutes Depuis le mois de juillet 2017, Areas exploite un kiosque Bagel Corner dans la salle d’embarquement de l’aéroport de Toulouse Blagnac, juste après les contrôles passagers.  Fort du succès rencontré par les passagers, le concessionnaire (filiale d’Elior) a décidé de renouveler l’aventure en février 2018… Lire la suite

    • l’enseigne de la restauration Bagel Corner, nommée vice-président du Leaders Club
      08 Oct 2018

      Le Leaders Club France est une association créée en 1993, spécialisée dans les échanges professionnels entre les restaurateurs et partenaires du Foodservice. Le Leaders Club France se définit comme un outil de veille et de promotion, véritable réseau d’échanges et d’interactions entre les restaurateurs et leurs partenaires industriels, équipementiers et prestataires de service. L’association, qui… Lire la suite

    • Encore 4 Bagel Corner qui arrivent en plus d’ici fin 2018 !
      14 Sep 2018

      Après Marseille La Valentine, l’enseigne arrive aussi à Grenoble Thibault Fournier, qui exploite déjà depuis plusieurs années une autre enseigne de restauration, souhaitait se diversifier et a choisi Bagel Corner pour s’implanter à Grenoble en ZAC et à Grenoble dans le futur centre commercial NEYRPIC. Un beau coup double ! « La forte population de… Lire la suite

    • Bagel Corner au 20h de France 2 du 31 Août !
      04 Sep 2018

      Après le 20h de TF1 il y a 2 ans, BFM Business il y a 6 mois et la couverture de Franchise Magazine il y a 2 mois, Bagel Corner se retrouve en tête d’affiche du 20h de France 2. Merci à toute l’équipe France 2 et au restaurant Bagel Corner Paris Boétie pour avoir… Lire la suite

    • Le réseau Bagel Corner pose un premier pied à l’international !
      03 Sep 2018

      Marc, premier Master franchisé du réseau Marc Hostyn, qui a dirigé plusieurs sociétés en Europe et en Asie, possède de vraies qualités pour développer la Belgique et le Luxembourg. À ce sujet, Marc a déjà réussi à s’entourer de profils terrains qui vont accompagner son projet de développement d’un réseau Bagel Corner d’une trentaine d’unités… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    MEMPHIS BANNIERE
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BAGEL CORNER

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise BAGEL CORNER Trouvez votrelocal