Fermer
Secteurs / Activités

    Devenir franchisé en restauration traditionnelle : combien ça coûte ?

    Thématique, à viande ou végétale, la restauration traditionnelle sous enseigne offre encore nombre d’opportunités pour se lancer en franchise, même si le secteur est l’un des plus gourmands en fonds propres. Découvrez les critères de sélection des enseignes qui recrutent : profil, investissement et apport.

    Pour se lancer en franchise, les montants d’investissement initial à prévoir sont très variables d’un secteur à l’autre : de 20 000 euros dans les services à plus de 480 000 euros (hors local) dans les solderies.

    Selon nos enquêtes, l’investissement initial à prévoir pour devenir franchisé dans les restaurants de cuisine française s’élève à 450 000 € en moyenne. Ce qui en fait l’un des métiers les plus chers avec la boulangerie/pâtisserie et les articles de sport, devant les restaurants grills (430 000 €) et les restaurants de cuisine du monde (420 000 €).

    Quant aux montants de l’apport personnel, indispensable pour pouvoir solliciter un emprunt, ils sont en moyenne de 158 571 € dans les restaurants grills, l’un des métiers les plus gourmands avec les jardineries (266 667 €) et les solderies (166 666 €), devant les restaurants de cuisine du monde (125 000 €), les bars à thème et brasseries (116 250 €) ou les restaurants de cuisine italienne et française (110 000 €).

    Restaurants grills : de 50 à 300 000 € d’apport personnel

    LA-BOUCHERIE-72B – 26AVRIL2018Avec un investissement initial minimum de 430 000 € en moyenne, le métier des restaurants grills est l’un des plus onéreux en franchise.

    Ainsi, pour devenir franchisé La Boucherie, l’investissement initial à prévoir représente 600 à 700 000 €, dont 150 000 € d’apport personnel environ. La chaîne recherche des personnes ayant une appétence pour le commerce, la gestion d’équipe et la relation clients car chaque restaurant à l’enseigne est une petite PME qui réalise 1 à 2 M€ de chiffre d’affaires et emploie 15 à 20 salariés. L’expérience de la restauration n’est pas indispensable mais les franchisés La Boucherie sont en général des entrepreneurs affichant déjà une première expérience réussie.

    Hippopotamus recherche pour sa part des candidats disposant de 300 000 € d’apport personnel, tout comme Buffalo Grillqui annonce 900 000 à 1,5 M€ d’investissement hors local.

    Pour ouvrir un restaurant Courtepaille en franchise, il faut aimer la restauration et avoir une expérience significative dans les domaines de la gestion, du management, être un excellent commerçant et commercial… et prévoir 400 000 € d’investissement total, dont 50 000 € d’apport personnel.  Contre 750 000 à 1 M€ pour Memphis Coffee (à partir de 150 000 € d’apport personnel), qui recherche des candidats dynamiques, ayant le sens du management et du commerce, aptes à la gestion d’un à plusieurs établissements.

    Enfin pour ouvrir un restaurant Poivre Rouge, l’apport personnel à prévoir représente 65 000 € minimum. Un restaurateur indépendant peut rejoindre l’enseigne, mais cette dernière recherche aussi des compétences en gestion multi-sites, c’est-à-dire la capacité à gérer trois ou quatre restaurants. Ce qui requiert des talents de management, d’organisation, de communication, mais pas forcément des qualités d’opérationnel pur. La formation pour rejoindre Poivre Rouge peut durer six semaines pour un professionnel, et jusqu’à plus de six mois pour un néophyte.

    Restauration végétale et saladbarBol Aztec de Copper Branch : un apport minimum de 50 à 100 000 €

    Pour devenir franchisé dans les bars à salades, il faut disposer de fonds propres compris entre 50 000 € comme chez Dubble et 100 000 € comme chez Jour ou Ankka, en passant par 60 000 € chez Oroma.

    L’apport personnel à prévoir pour rejoindre la licence de marque Green is Better représente 50 000 €, pour financer un investissement total de 98 600 €. La marque de bars à salades, qui demande 18 000 € de droits d’entrée, recherche des candidats « capables de faire preuve d’une très grande autonomie », « animés d’un état d’esprit communautaire » et « désireux de préserver leur qualité de vie. »

    Les futurs franchisés Copper Branch devront quant à eux partager les « valeurs humaines et environnementales fortes » de l’enseigne, qui demande 30 000 € de droits d’entrée. Le concept de restauration rapide « 100 % végétale » ne demande pas à ses candidats une expérience poussée en restauration : « la passion de la gestion du personnel, le contact clientèle et la fierté de servir de bons plats suffisent », annonce la tête de réseau

    Pour devenir franchisé Copper Branch, l’investissement initial à prévoir s’élève à 350 000 €, dont 100 000 € d’apport personnel.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur COPPER BRANCH

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise COPPER BRANCH Trouvez votrelocal