Fermer
Secteurs / Activités

      Franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT

      Implantations : 142 restaurants en France, dans les DOM-TOM et à l'étranger
      Type de contrat : Franchise
      Activité : Restaurant de viandes grillées
      Je suis intéressé par la franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT
      120 000 €
      Apport personnel
      55 500 €
      Droit d'entrée
      Dernière mise à jour : 1 avril 2021
      Je suis intéressé par la franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT

      L'apport minimum demandé par LA BOUCHERIE RESTAURANT est de 120 000 €

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Présentation de la franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT

      LA BOUCHERIE -1- 1JUILLETT2019

      Les restaurants La Boucherie : le rendez-vous des amateurs de viande et de plats du terroir

      LA BOUCHERIE RESTAURANT doit sa réputation à sa qualité, la convivialité de ses restaurants et au professionnalisme de son réseau.

      Dans un décor rappelant une boucherie traditionnelle, les amateurs de viande apprécient l’ambiance conviviale et chaleureuse qui prête à la dégustation de produits de qualité à la traçabilité contrôlée. L’enseigne détient son propre atelier de découpe et d’affinage de viande, la société Cavia.r ; ce qui lui permet de sélectionner les meilleurs morceaux, d’assurer la traçabilité des viandes bovines d’origine France ou Union Européenne et d’affiner le produit pour que sa qualité soit optimale. Outre le bœuf, produit emblématique de l’enseigne, les restaurants proposent également un grand choix de salades, de plats traditionnels, et des burgers ainsi que quelques poissons.

      Aujourd’hui, les restaurants La Boucherie sont présents à travers toute la France métropolitaine et DOM-TOM, mais également à l’étranger (Luxembourg, Suisse, Thaïlande, Russie, Colombie, Maroc, Côte d’Ivoire, États-Unis).

      Points forts de la franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT

       

      LA BOUCHERIE -2- 1JUILLETT2019

      La Boucherie, une enseigne aux nombreux atouts…

      • Une véritable histoire de 40 ans d’histoire dont plus de 20 en tant que franchiseur
      • En croissance chaque année et l’un des leaders du segment viande en France
      • Un atelier de découpe et d’affinage qui garantit la traçabilité et la qualité de la viande
      • Une plateforme de distribution des produits secs (vins, vaisselle, vêtements, consommables…)
      • Un centre de création des recettes
      • Des équipes dédiées aux franchisés : marketing, juridique, comptabilité, ressources humaines…
      • Une école interne certifiée ISO 9001 et VeriSelect, chargée de former les franchisés, les managers et leurs équipes en amont et tout au long de l’activité
      • Un accompagnement personnalisé dans toutes les étapes du projet puis au quotidien

      La Boucherie, une enseigne reconnue et récompensée…

      • Prix de la « Meilleure Chaîne de Magasins 2017 – 2018 » dans la catégorie restauration
      • Pour la 2e année d’affilée (2018 et 2019) Prix du « Meilleur employeur »  du secteur de la restauration par le magazine Capital
      • Prix « Entreprise de Croissance 2017 » pour la forte progression du chiffre d’affaires du groupe au cours des trois dernières années par le magazine Décideur
      • Prix de la « Meilleure Carte des vins 2017 » dans la catégorie « Restaurants de chaînes et de groupes » par le magazine Terre de Vins
      • Certification ISO 9001 et VeriSelect pour Edbouch’, le centre de formation des restaurants La Boucherie

      Quelques chiffres sur l’enseigne La Boucherie Restaurant

      • 142 restaurants en France et à l’étranger
      • 138 millions d’euros de CA en 2017
      • plus de 3 000 collaborateurs
      • 11 nouveaux restaurants en 2017
      • 6 millions de repas servis en moyenne chaque année

      Profil candidat de la franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT

       

      LA BOUCHERIE – MEILLEURE EMPLOYEUR 2018- 1JUILLETT2019

      LA BOUCHERIE – MEILLEURE EMPLOYEUR – 1JUILLETT2019LA BOUCHERIE – MEILLEURE ENSEIGNE – 1JUILLETT2019

      L’enseigne La Boucherie s’adresse aux personnes motivées par l’envie d’entreprendre,

      ayant une appétence pour le commerce, la gestion d’équipe et la relation clients.

      L’enseigne La Boucherie recherche sur toute la France des profils tels que des créateurs d’entreprise, repreneurs, commerçants, indépendants.

      L’expérience de la restauration n’est pas indispensable. Avant toute chose, ce qui fait la qualité d’un candidat c’est sa motivation, son envie d’entreprendre. « La qualité de l’Homme » est la notion capitale pour les restaurants La Boucherie et est placée au centre du projet.

      Témoignage de Christophe Mauxion, PDG de La Boucherie, au Salon de la Franchise 2017

      La lecture des vidéos Youtube est conditionnée au dépôt de cookies sur votre terminal pour permettre la diffusion des vidéos, mais également pour des finalités publicitaires. En cliquant sur "Autoriser", vous consentez au dépôt de cookies pour l'ensemble des finalités.

      Consulter la politique de confidentialité de Youtube

      Le groupe La boucherie se retrouve auprès de trois enseignes. Le Restaurant La Boucherie, qui est un concept de grill plutôt axé sur les périphéries de ville. Le Bistrot du boucher, qui est un concept de centre ville dédié aux restaurateurs indépendants. Je pense que la chance de cette enseigne, c’est d’être vraiment la seule enseigne dédiée aux restaurateurs indépendants. Enfin, L’Assiette au Bœuf, qui lui est un concept mono-produit dans un décor un peu contemporain, plutôt de centre ville.

      Quel est le bilan tirez-vous sur l’année 2016 ?

      Le bilan 2016 a été une très positif pour nous, puisque ce fut l’acquisition du Bistrot du Boucher au travers de 17 restaurants et de L’assiette au bœuf avec 2 nouveaux restaurants. Nous avons ouvert une douzaine de restaurants sur l’année 2016 avec les Restaurants La Boucherie. Ce fut une année extrêmement productive avec l’ouverture également d’une enseigne à Marrakech.

      Les restaurants La Boucherie sont avec un concept décoratif très axé sur les halles du début du 19ème siècle. Les gens sont habillés en tenue de boucher, avec une décoration de boucherie du siècle précédent. Le Bistrot du Boucher est plus un concept dédié aux restaurateurs, avec une formule classique, la même pour l’ensemble des restaurants. Il y a une grosse latitude pour l’ensemble des restaurateurs qui est de travailler à l’ardoise, c’est à dire la possibilité de travailler les produits de saison, les suggestions et l’assiette au bœuf à savoir le faux-filet émincé avec une sauce dont la recette est dans le coffre fort. On est sur un concept mono produit, dans un décor très contemporain. On est plutôt sur un concept de centre ville dédié aux non restaurateurs également.

      Nous sommes déjà propriétaires de notre centre de formation avec un numéro d’agrément, ce qui nous permet de mettre en place des formations réglementaires pour nos franchisés et leur personnel et des formations maison au niveau des restaurants ou en regroupements au niveau du siège du groupe. Nous mettons en place un système d’animation et de suivi avec un responsable de région pour une vingtaine de restaurants et un système de client mystère. Il y a une politique marketing assez importante puisque la taille nous permet aujourd’hui d’avoir une communication nationale comme tout bon franchiseur. On essaye de mixer la formation, l’animation et une politique de communication marketing importante.

      Pouvez-vous nous indiquer l’apport nécessaire pour rentrer en franchise chez La Boucherie ?

      Aujourd’hui, je dirais que l’apport, globalement, nécessite environ 20 % de l’investissement.
      Pour le Restaurant La Boucherie, un apport de 150 000 euros est recommandé avec la possibilité de pouvoir emprunter, et environ 100 000 euros d’apport est recommandé sur l’Assiette au Bœuf et Le Bistrot du Boucher.

      Recherchez vous un profil particulier chez les candidats ?

      Pour le Bistrot du Boucher, les franchisés sont principalement restaurateurs, car la cuisine est faite sur place. Il y a beaucoup de beaucoup de plats qui sont préparés sur site. Pour Restaurant La Boucherie, qui est plus un système de gril, je dirais que comme l’Assiette Au Bœuf, toute personne chez nous qui potentiellement sait gérer les hommes et l’argent est un bon candidat. Un restaurant aujourd’hui, c’est une petite PME entre 1 et 1,5 millions de chiffre d’affaires, et plus de 2 millions pour les grosses affaires, avec entre 15 et 20 personnes par franchise.

      A quels endroits souhaitez vous développer La Boucherie ?

      Certaines grosses villes, comme Amiens, Nice, Marseille, la périphérie lyonnaise et l’Ile-de-France sont des zones que nous recherchons en priorité, mais également partout où on n’est pas encore présent.

      Dans les Bistrots du Boucher, on peut descendre jusqu’à 20.000 habitants, ça nous laisse des perspectives de développement très intéressantes.

      De plus, nous ouvrons en Côte d’Ivoire au mois de juin. Des projets assez rapidement devraient voir le jour en Europe également.

      Interview de Marlène Vele, Directrice marketing de La Boucherie, au Salon Franchise Expo Paris 2018

      La lecture des vidéos Youtube est conditionnée au dépôt de cookies sur votre terminal pour permettre la diffusion des vidéos, mais également pour des finalités publicitaires. En cliquant sur "Autoriser", vous consentez au dépôt de cookies pour l'ensemble des finalités.

      Consulter la politique de confidentialité de Youtube

      Présentation de l’enseigne

      Le concept La Boucherie, c’est un concept de restauration à table, de gril à la française qui est implanté dans 140 villes en France et à l’étranger, qui est basé sur des principes simples. La première, c’est la qualité du produit, avec notamment l’intégration de la filière viande, puisqu’on dispose de notre propre atelier de découpe et d’affinage de viande situé à Brive la Gaillarde, qui approvisionne l’ensemble des restaurants. Puis le professionnalisme et la convivialité, c’est le deuxième principe, vraiment la convivialité des équipes et de l’ambiance en restaurant.
      Et le troisième, la troisième base du concept, c’est aussi le décor et la théâtralisation des restaurants qui vous font revivre l’expérience d’une boucherie des halles traditionnelles.

      Quelle est votre actualité ?

      L’année 2017 a été marquée par une très belle actualité. Déjà, par l’expansion du groupe et de l’enseigne La Boucherie, puisque l’on a ouvert 12 restaurants et notamment un premier point de vente à Abidjan, en Côte d’Ivoire, qui nous a permis de tester un nouveau concept en food courte. On a pu adapter le monde modèle la boucherie à cette nouvelle implantation. On a eu la chance d’être récompensée par un certain nombre de prix puisque l’enseigne a été élue meilleure chaîne de magasins dans la catégorie restauration.

      On a également été remarqué par le magazine Capital pour meilleur employeur de l’année. Ces deux distinctions viennent à la fois montrer, récompenser les équipes à la fois pour le travail qui est fait en restaurant, pour accueillir les clients, servir vraiment du produits de qualité, mais aussi le travail de manageur pour saluer le management de nos équipes.

      Pourquoi vous rejoindre ?

      Aujourd’hui, rejoindre le groupe La Boucherie, c’est vraiment rejoindre un professionnel de la restauration et un professionnel de la restauration à table. C’est rejoindre un groupe qui a une expertise dans un certain nombre de domaines. Je l’ai dit, l’atelier découpe donc vraiment la certitude de la traçabilité de la viande et de viande majoritairement française. Le groupe dispose aussi de son propre centre de formation qui nous permet de former l’ensemble des équipes quand vous intégrer le groupe. Il y a un certain nombre de services support, bien évidemment. Et puis, c’est aussi la garantie d’une marque connue et d’une notoriété qui sert plus de 6 millions de repas. Aujourd’hui, c’est vraiment un groupe fiable et performant.

      Comment vous rejoindre ?

      Aujourd’hui, le groupe La Boucherie, contrairement à ce qu’on pourrait éventuellement penser, ne recrute pas que des professionnels de la restauration. En fait, ce qui nous importe, c’est vraiment de recruter des personnes qui sont rompues à la gestion d’équipe, à la gestion d’unités commerciales, qui sont des bons professionnels, des commerçants, de bons managers et qui savent aussi, bien évidemment, gérer de l’argent pour que leur restaurant soit performant et rentable. En termes d’implantation, on s’implante à la fois en centre ville, mais aussi en périphérie. On a un gros développement en périphérie et le groupe est capable de s’adapter à beaucoup de types d’implantation dans des zones à partir de 20 000 habitants.

      Interview de Jean-Philippe Breuze, Responsable Développement de La Boucherie, au Salon Franchise Expo Paris 2019

      La lecture des vidéos Youtube est conditionnée au dépôt de cookies sur votre terminal pour permettre la diffusion des vidéos, mais également pour des finalités publicitaires. En cliquant sur "Autoriser", vous consentez au dépôt de cookies pour l'ensemble des finalités.

      Consulter la politique de confidentialité de Youtube

      Présentation de l’enseigne

      Le concept de La Boucherie est né il y a une quarantaine d’années, 1974, de l’idée d’un restaurateur qui voulait concilier la viande et la possibilité de manger dans un établissement où il l’a vendait. L’ADN est toujours la même : le segment de la viande, la convivialité, le professionnalisme des équipes, une architecture issue des codes d’une boucherie, la faïence blanche, la couleur rouge, tout cela amélioré au fil du temps le concept architectural et de décoration. Et donc nous sommes sur le segment du gril à la française, le terroir.

      Quelle est votre actualité ?

      Aujourd’hui, on est au Salon de la Franchise, on parle du développement, l’actualité, c’est huit ouvertures sur le premier semestre 2018-2019. On en a déjà deux autres programmées sur le second semestre. La seconde actualité est qu’on a travaillé sur le maillage du territoire français, donc on a établi une liste de villes prioritaires sur lesquelles on va axer nos recherches à la fois immobilière et nos recherches de candidats porteurs de projets. Nous travaillons depuis quelques temps avec des groupes hôteliers ou avec l’hôtellerie en général pour leur proposer le service de la restauration.

      Et la quatrième actualité, qui est un peu plus spécifique à la formation et à notre siège social, c’est qu’on a créé une école récemment, il y a une semaine, qui a un peu la vocation d’êtreune école de la seconde chance. Et on a commencé avec des commis de cuisine pour leur donner la chance de rebondir.

      Quels sont les atouts de votre enseigne ?

      L’aspect produits, l’offre de la cart, est évidemment renouvelée deux fois par an avec une très grande attention portée aux produits, à la qualité, à la largeur de la carte, tout en étant bien entendu raisonnable.
      Les éléments de décoration, les éléments qui rappellent un univers de la boucherie, l’élément du langage des bouchers, le louchébem, le rappel de tous les codes d’une boucherie ou de tous les codes du terroir à la française. Voilà en synthèse les éléments forts différenciant du concept.

      Pourquoi vous rejoindre ?

      On a des équipes dédiées qui sont là pour servir les candidats, nos franchisés, pour servir les restaurateurs et pour les aider dans l’accompagnement au quotidien de leur leur restaurant, que ce soit sur des aspects de gestion ou sur des aspects marketing, sur des aspects de conseils que les directeurs régionaux ou les responsables peuvent leur apporter, puis faire l’interface avec le siège social.
      Notre force est dans l’accompagnement et dans les équipes dédiées à cet accompagnement.

      Quels profils recherchez vous ?

      Le profil numéro 1 n’est pas tellement un profil. Ca va être quelques qualités essentielles. La première qualité, c’est celle de commerçant. La seconde qualité, c’est une qualité de gestion parce qu’il faut quand même gérer un établissement qui peut varier entre 900 et 1 million d’euros. La troisième qualité, c’est une qualité managériale, mais managériale au quotidien d’équipes de terrain, dans la pédagogie, dans l’aide, dans la formation ou en tout cas, leur apporter le soutien du manager.

      Qualité numéro une, commerçant et avoir envie de faire vivre dans l’établissement que je parlais ce dont je parlais en premier la convivialité tout en étant dans un niveau de professionnalisme exigeant.

      Chiffres clés de la franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT

      Développement
      Année de création du réseau
      1987
      Assistance
      Aide à la recherche d'emplacement
      oui
      Réunions régionales
      oui
      Convention nationale
      oui
      Formation continue
      oui
      Clients mystères
      oui
      Profils recherchés
      Faut-il être du secteur ?
      non
      Implantation
      Pays visées en priorité
      Toute la France
      Local commercial requis
      non
      Galerie photo
      L'actualité de LA BOUCHERIE RESTAURANT
      • Ouvertures et développement des restaurants La Boucherie
        30 Juin 2021

        Une belle dynamique de développement pour La Boucherie depuis la réouverture des restaurants avec déjà 6 nouvelles adresses. C’est encore un coup double pour l’enseigne La Boucherie ! Elle inaugure deux nouveaux restaurants cette semaine à Puget-Sur-Argens (82) et à Combs-La-Ville (77), après ceux de Crouy (02) et Le Haillan (33) le 9 juin dernier,... Lire la suite

      • Restauration : l’enseigne La Boucherie reprend son expansion en franchise
        25 Juin 2021

        La chaîne de restaurants grills La Boucherie vient d’inaugurer deux nouveaux établissements franchisés à Puget-Sur-Argens (Var) et Combs-La-Ville (Seine-et-Marne). Ce qui porte à six le nombre de nouvelles unités sous enseigne ouverts depuis le 19 mai 2021, date de la réouverture des restaurants en terrasses. Dont deux le 9 juin dernier, date de la réouverture en salles,... Lire la suite

      • Restauration : la franchise La Boucherie lance la vente à emporter et le click & collect
        27 Nov 2020

        Comme annoncé par Emmanuel Macron le 24 novembre dernier, la réouverture des bars et restaurants n’interviendra pas avant le 20 janvier 2021, et seulement si la situation sanitaire le permet. Dans cette perspective, la chaîne de restaurants grills La Boucherie a mis en place une offre de vente à emporter et un service de «... Lire la suite

      • Les restaurants La Boucherie participent à Franchise Expo Paris 2020
        28 Fév 2020

        Désireux de se reconvertir, de créer une entreprise ? Les porteurs de projet disposeront de 4 jours pour se renseigner sur l’entreprenariat en franchise. Cet événement incontournable, organisé par La Fédération Française de la Franchise, réunit l’ensemble des acteurs du marché français de la franchise avec pas moins de 585 exposants, 495 enseignes représentées, dont... Lire la suite

      • Les enseignes La Boucherie, La Cervoiserie et Signorizza se sont associées pour créer les Happy Hours
        28 Jan 2020

        Cet évènement s’adresse à tous les porteurs de projets – qu’ils soient en recherche d’activités, exploitants, investisseurs, multi-franchisés désireux de diversifier leur activité ou commerçants indépendants voulant transformer leur établissement – souhaitant profiter des avantages du commerce en réseau. Se lancer en franchise c’est devenir entrepreneur et bénéficier d’un accompagnement permanent, d’abord à la création... Lire la suite

      Je suis intéressé par la franchise LA BOUCHERIE RESTAURANT

      L'apport minimum demandé par LA BOUCHERIE RESTAURANT est de 120 000 €

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur LA BOUCHERIE RESTAURANT

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Consultez l'Indicateur de la Franchise