Fermer
Secteurs / Activités

      La crise sanitaire a accéléré la transformation numérique

      Canal de vente additionnelle ou complémentaire pour les chaînes de commerce physique « traditionnel », la vente en ligne est devenue pour certaines professions la seule manière de continuer à travailler malgré les contraintes sanitaires. Une évolution rapide, parfois brutale mais peut-être salutaire, dont les effets devraient se prolonger et s’amplifier dans les années à venir.

      Franchise-e-commerce« La crise de la Covid-19 et les adaptations qu’elle a entraînées face à la fermeture des commerces ont contribué à transformer le rapport des Français au commerce digital, les rendant plus ouverts à cette pratique ». Ce constat est tiré d’une étude publiée en décembre 2020 et intitulée « Digitalisation du commerce : les attentes des Français en 2021 ». Réalisée les 25 et 26 novembre 2020 par Daley (solution de paiement unifié pour le commerce) avec OpinionWay, cette enquête visait à analyser les usages et les attentes des Français en matière de digitalisation de leurs commerces. « Le magasin devient la pierre angulaire de cette digitalisation. Les parcours omnicanaux mêlant digital et physique sont plébiscités par les Français », soulignent ses auteurs.

      De fait, au troisième trimestre 2020, les ventes en lignes réalisées par les enseignes de magasins ont progressé de 29 % alors que chiffre d’affaires de l’e-commerce dans son ensemble (incluant donc celui des pure players) a progressé de 8,1 % seulement, selon le bilan établi par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad.) Au cumul des neuf premiers mois de l’année, l’activité en ligne des chaînes a fait un bond de +41 % et a même enregistré, sur les quatre premières semaines du deuxième épisode de confinement (du 30 octobre au 28 décembre 2020), une croissance de +175 % comparée aux mêmes semaines de 2019 ; avec des pics dépassant les 200 % sur les deux premières semaines….

      Pour les commerces contraints par la crise sanitaire de fermer leurs portes au public, comme pour les consommateurs, le recours à la vente en ligne pour les uns, l’achat en ligne pour les autres, est devenu une nécessité, presque vitale dans certains secteurs. Autrement dit, la pandémie de Covid-19 a eu pour effet d’accélérer la digitalisation des pratiques d’achat et de vente dans la plupart des métiers. Comme en ont témoigné, depuis mars 2020, les nombreux franchiseurs qui nous ont accordé des interviews.

      Enseignes du même secteur