Fermer
Secteurs / Activités

    Combien de points de vente franchisés disparaissent chaque année ?

    Tribune publiée le 30 juillet 2012 par Rodolphe GALY-DEJEAN
    En savoir plus sur l'auteur

    En recoupant des informations fournies par la DCASPL, l’INSEE et la FFF, l’auteur affirme qu’au cours de l’année 2006, 11 530 des 39 510 points de vente franchisés recensés au 31/12/2005, soit 29 %, ont disparu. Et s’interroge : pourquoi ces chiffres ne sont-ils pas publiés ?

    Dans la note n° 37 publiée par la DCASPL(1) en novembre 2008 on peut lire : “Les créations en réseau d’enseigne représentent 5,5 % de l’ensemble des créations. Ainsi, au premier semestre 2006, près de 6 000 entreprises en réseau ont vu le jour.” De son côté, l’INSEE(2) enregistre 285 458 créations d’entreprises en 2006.

    Ces informations permettent d’évaluer le nombre d’entreprises franchisées créées en 2006 à (5,5%*285 458 =) 15 700.

    La FFF(3) recensait, au 31/12/2005, 39 510 points de vente franchisés et, au 31/12/2006, 43 680 points de vente franchisés. Ce qui représente un accroissement du nombre de points de vente de (43 680-39 510 =) 4 170 unités.

    Par définition, 4 170 = nombre de points de vente franchisés créés en 2006 – nombre de points de vente franchisés disparus en 2006. En admettant qu’une entreprise franchisée compte au moins un point de vente, on en déduit que le nombre de points de vente franchisés disparus est supérieur à (nombre points de vente franchisés créés – 4 170 = 15 700 – 4 170 =) 11 530. Dans ce raisonnement, on néglige les entrées/sorties des entreprises adhérentes à un groupement de commerçants associés.

    Des chiffres difficiles à recouper

    Chaque année, l’INSEE publie les nombres de créations et de disparitions annuelles d’entreprises et d’auto-entreprises et, depuis peu, la FCA(4) publie le détail des entrées/sorties des entreprises adhérentes à un groupement de commerçants associés.

    Concernant les points de vente franchisés, la FFF publie chaque année une multitude de données, mais sur le nombre de créations et de disparitions annuelles de ces points de vente, rien. Silence total !

    Quel impact la loi Doubin a-t-elle eu sur la création et la disparition des entreprises franchisées ? Combien d’entreprises franchisées disparaissent à cause d’un non renouvellement de contrat, d’une liquidation judiciaire ou d’une rupture de contrat ? Voilà, parmi une multitude, deux questions auxquelles les autorités semblent avoir définitivement renoncé à répondre.

    Les questions d’un ancien franchisé

    Peut-on rendre compte et analyser correctement l’évolution du monde de la franchise quand on ignore combien d’unités viennent chaque année augmenter et diminuer la population des entreprises franchisées du secteur ? La réponse à cette question ne peut être que négative. Reste à comprendre pourquoi ces chiffres ne sont jamais publiés.

    Première hypothèse : ne pas aborder le sujet de la disparition des entreprises franchisées permet de ne pas attirer l’attention des candidats à la franchise sur l’importance de ce nombre de disparitions et donc d’éviter que ces derniers ne se posent trop de questions.

    Deuxième hypothèse : aborder le sujet mettrait en évidence l’importance du phénomène lié à la disparition des entreprises franchisées, obligerait à poser le problème, à analyser la situation et à chercher des solutions qui aboutiraient à davantage contrôler et/ou encadrer les comportements des franchiseurs.

    (1)Direction du commerce, de l’artisanat, des services et des professions libérales, rattachée au Ministère de l’Économie.
    (2)Institut national de la statistique et des études économiques.
    (3)Fédération française de la franchise.
    (4)Fédération des enseignes du commerce associé.