Fermer
Secteurs / Activités

    Energies renouvelables : un nouveau terrain de jeu pour les enseignes de franchise ?

    Tribune publiée le 13 octobre 2008 par Pascale PECOT
    En savoir plus sur l'auteur

    Dopé par les préoccupations environnementales et l’explosion du prix de l’énergie (+19% depuis 2007), le marché français des énergies alternatives connaît un essor sans précédent. Un contexte particulièrement favorable au développement de réseaux spécialisés qui s’engouffrent dans la brèche. Mais les obstacles ne sont pas à négliger.

    Près de 60 % de l’inflation sont directement liés à la flambée, notamment sur le premier semestre, des cours des matières premières. Quant aux préoccupations environnementales, encouragées par un certain nombre d’incitations de l’Etat, elles sont à l’esprit des consommateurs du 21è siècle.
    Longtemps élève médiocre en ce qui concerne l’adoption des énergies renouvelables, la France s’est dotée d’une loi en juillet 2005. Elle vise à favoriser le développement des énergies renouvelables, en se fixant pour objectifs d’augmenter de 50 % la production de chaleur d’origine renouvelable et de 21 % de la production d’électricité d’origine renouvelable, d’ici 2010. L’octroi de crédits d’impôts aux particuliers qui se dotent, dans ce cadre, d’équipements adéquats constitue une des mesures phares.

    Des réseaux en devenir

    Solaire thermique, solaire photovoltaïque, géothermie, récupérateurs d’eau…., sur chaque créneau des entreprises connaissent des croissances soutenues. Désireuses d’être leaders sur leur secteur, c’est tout naturellement qu’elles se tournent vers la franchise.
    Néanmoins, le phénomène reste assez récent et seule une poignée de réseaux reconnus sont à l’œuvre. Une situation qui devrait rapidement évoluer : bon nombre de grands industriels, distributeurs ou installateurs sont en phase de réflexion pour le lancement de leur réseau. Avec des appuis financiers et techniques solides, ils devraient sauter le pas dans les deux ans qui viennent. A condition de prendre le temps de préparer leur projet, ils disposent de sérieux atouts pour faire la différence.
    Des réseaux étrangers (belges et allemands, entre autres) sont également en train de jauger le marché français. Une fois leur concept validé dans l’hexagone, ils auront une longueur d’avance pour un déploiement national.
    Enfin, les énergies renouvelables sont une opportunité de diversification pour des entreprises et des réseaux déjà existants et oeuvrant sur d’autres marchés, essentiellement le bâtiment.

    Des opportunités à saisir avec prudence

    Mais pour ces réseaux, la voie du développement est jalonnée d’obstacles. Certains facteurs externes représentent autant de risques pour eux et leurs partenaires. Ainsi les avantages clients, liés aux crédits d’impôts, peuvent être remis en cause au gré des priorités des gouvernements ou des alternances politiques.
    On note aussi que les opérateurs du marché de l’énergie solaire sont confrontés à des délais atteignant parfois de 8 mois à un an pour un raccordement de leurs clients au réseau EDF. Les demandes ont en effet triplé entre 2006 et 2008.
    Malgré ces contraintes, l’appel d’air créé par la brusque augmentation des coûts des énergies fossiles et l’engouement récent du grand public pour celles d’origine renouvelables attire les convoitises.
    Les créateurs, qui souhaitent rejoindre l’un des réseaux évoluant sur ce marché, ne doivent pas se laisser trop vite séduire par des profits à première vue rapides. Pour assurer la rentabilité et la pérennité de leur entreprise, ils doivent en revenir aux fondamentaux de la franchise et valider le sérieux des réseaux sur les points suivants : antériorité et rentabilité des unités pilotes, qualité des outils juridiques, qualité de l’animation et de la formation, satisfaction des partenaires, logistique, innovation…

    Une démarche indispensable pour ne pas gâcher ses chances de réussite sur un marché en devenir !