Fermer
Secteurs / Activités

    Faire grandir une idée

    Tribune publiée le 28 novembre 2018 par Alexia BARTHAS
    En savoir plus sur l'auteur

    Pour financer un projet en franchise, il faut convaincre le banquier. Caroline Lucas, Directrice franchise et commerce associé au sein du groupe Crédit du Nord délivre ses conseils aux candidats sur la marche à suivre pour décrocher un financement.

    Il existe dans notre pays une envie d’entreprendre hors du commun, nous le constatons chaque jour à travers notre rôle de banquier. Plus que jamais, nous voulons mettre notre énergie au service de l’envie d’entreprendre au cœur des territoires. C’est le sens de notre engagement depuis toujours. Nous croyons ainsi au modèle et au développement de la franchise qui n’a cessé de progresser depuis sa création.

    Le marché reste extrêmement dynamique. Chaque année, 100 à 150 nouvelles enseignes se créent en France. Le groupe Crédit du Nord est la banque de ceux qui entreprennent. Il a un regard bienveillant sur les porteurs de projet en franchise. En effet, ce marché offre un cadre sécurisé avec de plus grandes chances de succès. L’accompagnement du franchisé en amont, puis tout au long de la vie du contrat de franchise, est un vrai plus.

    Prenez bien le temps de la réflexion sur votre projet

    Conseils-DevenirFranchise-Convaincre-banquierS’il y a un conseil à apporter, c’est avant tout celui de bien prendre le temps de la réflexion sur son projet, ne pas fixer un rendez-vous trop tôt avec la banque. Ensuite, de monter un dossier complet. L’engagement des équipes du groupe Crédit du Nord, sur les enseignes référencées par la Direction de la Franchise, est de prendre rendez-vous en 48h avec le porteur de projet et de lui répondre sous 15 jours maximum sur la base de la complétude du dossier. Pour proposer les meilleurs conseils aux porteurs de projets, le conseiller dédié est assisté au niveau national par la Direction de la franchise et du commerce associé qui entretient des contacts réguliers avec les franchiseurs et tout l’écosystème de la franchise.

    Dans notre organisation, nous insistons pour que chaque porteur de projet rencontre un interlocuteur dédié au sein de l’agence de proximité, car au-delà des seuls éléments financiers et des prévisionnels, nous regardons un ensemble d’éléments : l’adéquation de l’homme avec son projet, mais également la motivation du futur franchisé. Cette proximité et la connaissance du futur client sont essentielles dans la relation de long terme que nous construisons avec lui.

    Soyez transparent vis-à-vis de votre conseiller

    Ce qui nous distingue au sein du groupe Crédit du Nord, réside dans notre approche : la connaissance du marché local et la réactivité dans le traitement du dossier de prêt ; la mise en place de solutions de financement adaptées et la gestion efficace des flux au quotidien. Je pense aussi au conseiller, le pivot central de la relation car c’est l’interlocuteur privilégié qui accompagne le client dans la gestion de ses comptes, tant à titre professionnel que privé avec l’appui d’un conseiller en patrimoine.

    Enfin, être transparent vis-à-vis de son conseiller. De mon point de vue, c’est fondamental. Il est nécessaire de bien identifier ses forces mais aussi ses faiblesses et surtout les moyens de les surmonter. Ancrées en régions, les banques du groupe Crédit du Nord sont des banques en « circuits-courts ». Nos équipes, ont une vision clairvoyante du tissu économique qui les entoure avec des informations locales précises. Ce dispositif permet une prise de décision rapide. C’est notre marque de fabrique, je dirais. Les conseillers de clientèles professionnels sont là pour accompagner un projet et aiguiller les candidats. Je crois que le plus important dans la démarche, c’est le dialogue qui s’instaure entre le porteur de projet et le conseiller bancaire. Nous sommes là pour faire grandir une idée !