Fermer
Secteurs / Activités

    Choisir le bon réseau de franchise : mode d’emploi

    Choisir le bon réseau de franchise : mode d’emploi

    Dernière mise à jour le 28 février 2017

    Quelles sont les erreurs à ne pas commettre quand on se lance en franchise ? Les critères déterminants pour sélectionner son enseigne ? Mode d’emploi d’une création sans accroc.

    Choisir son secteur

    Une fois ces données acquises et intégrées, le candidat à la franchise devra choisir le secteur dans lequel il va exercer. Boulangerie, réparation automobile, prêt-à-porter, services à la personne, immobilier, restauration, bâtiment, chocolats, fleurs ou bijouterie… : le champ des possibles est vaste et la plupart des activités accessibles à tous les profils.

    Il est primordial, rappellent d’une seule voix  les experts, que le métier qu’envisage d’exercer le futur franchisé lui plaise : il va en effet lui consacrer beaucoup de temps et d’énergie pendant plusieurs années. “Très rapidement, le candidat devra faire son auto bilan de compétences et se demander ce qu’il a envie de faire, ce qui l’attire. Ceci en gardant à l’esprit ses contraintes personnelles, familiales. Aller par exemple ouvrir une supérette, activité impliquant une très grande amplitude horaire et journalière, alors que l’on a quatre jeunes enfants, ne paraît pas très raisonnable”, remarque Pascale Pécot (photo).

    Mais envie et motivation ne suffisent pas. Le nerf de la guerre reste l’investissement. “Il existe en franchise des projets à 3 millions d’euros et d’autres à 300 000 € ; il faut donc savoir ce que l’on a, afin de savoir où l’on va”, insiste la consultante. Le candidat commencera donc par déterminer le montant de son apport disponible, c’est-à-dire la part de ses économies qu’il va pouvoir consacrer au projet. “Il pourra ainsi se concentrer sur les activités qui sont dans ses cordes financièrement et mettre d’emblée de côté, afin de ne pas perdre de temps, toutes celles qui ne le sont pas”, commente-t-elle.