Secteurs
  • High tech, techno et électroménager
  • Automobile, moto
  • Beauté, forme, bien-être, santé
  • Commerce alimentaire de proximité
  • Bâtiment / Rénovation
  • Grande distribution et magasins spécialisés
  • Habillement, mode, accessoires
  • Immobilier
  • Meuble et décoration
  • Cafés, hôtellerie et restauration
  • Sports, loisirs, voyage
  • Services à la personne et aux entreprises
Franchises

Les réseaux immobiliers Capifrance et Optimhome repris par Artémis

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Brève
22 septembre 2011

La holding de la famille Pinault, Artémis, annonce l'acquisition des réseaux d'immobilier à domicile Capifrance (1 300 agents mandataires dans toute la France) et Optimhome (1 200 agents mandataires).

Les réseaux immobiliers Capifrance et Optimhome repris par Artémis

Les réseaux immobiliers d’agents mandataires à domicile Capifrance et Optimhome sont repris par Artémis, la holding de la famille Pinault. “Artémis souhaite appuyer la stratégie développée par les fondateurs et entend conforter l’avance des deux réseaux en les réunissant au sein d’un même groupe, annonce cette dernière dans un communiqué. Artémis mettra son expertise et son expérience à leur disposition pour pérenniser la croissance, poursuivre le maillage du territoire français et innover sans cesse”.
Fondée en 2002 par Jean-Claude Cottet-Moine, Capifrance revendique “plus de 1 300 agents mandataires dans toute la France”. Créée en 2006 par Frédéric Pitout, Optimhome  en annonce “près de 1 200”. Les deux sociétés auraient réalisé un chiffre d’affaires combiné de 58 M€ en 2010, “en croissance de 140 % sur un an”, et visent “plus de 85 M€ en 2011”.
“Capifrance et Optimhome sont deux réseaux en plein essor qui ont vocation à devenir rapidement les références sur le marché immobilier, déclare Alban Gréget, directeur adjoint des investissements d’Artémis dans son communiqué. Nous sommes convaincus de la pertinence de leur modèle et de leur potentiel de développement, à une époque où 90 % des clients acquéreurs utilisent internet comme outil de recherche.”
Jean-Claude Cottet-Moine, fondateur et président de Capifrance, reste associé au capital et assurera une continuité dans la direction générale de l’entreprise jusqu’à fin 2013 avant de prendre sa retraite”, indique également le communiqué. Tandis que Frédéric Pitout, fondateur et dirigeant d’Optimhome, “reste associé au capital et continuera à assurer la direction générale de l’entreprise”.

A lire aussi sur le sujet : Immobilier : les réseaux de mandataires à la manoeuvre

A lire aussi sur le sujet : Nouvelle donne dans l’immobilier

Voir la fiche
4 500 €
Apport personnel
Voir la fiche
FISCHER BAN 2017
Enseignes du même secteur

Ouvrir votre franchise CAPIFRANCE

CENTURY 21
Financez votre projet Trouvez votrelocal