Fermer
Secteurs / Activités

    Quel a été l’impact de cette crise sur l’activité des réseaux ?

    Dernière mise à jour le 27 novembre 2020

    « C’est variable en fonction des secteurs, constate Sylvain Bartolomeu. Certains ont été complètement sinistrés, avec des enseignes historiques en très fortes difficultés : l’évènementiel, le tourisme, la restauration assise pendant le confinement, l’intérim…  Et d’autres qui se portent très bien, qui ont su surfer sur la vague : amélioration de l’habitat, jardineries, alimentaire, électroménager high tech, bazar, restauration rapide : en fait, il y a eu un report des achats. »

    Basée en région Auvergne-Rhône-Alpes, Sandrine Lagier confirme cette analyse : « Dans des secteurs comme les services à la personne, la rentrée est un indicateur qui va donner le rythme de l’année et malheureusement, pour l’instant, c’est quand même très compliqué, en tout cas sur Lyon intra-muros, car beaucoup de parents continuent à faire du télétravail. A contrario, dans l’électroménager, des franchisés ont subi la fermeture pendant le confinement, avec des têtes de réseau qui ne voulaient pas proposer le Drive ; donc ils ont été un peu frustrés. Mais post-confinement, ils ont connu une reprise « canon », avec des samedis de soldes pendant plus d’un mois ! »