Secteurs
  • High tech, techno et électroménager
  • Automobile, moto
  • Beauté, forme, bien-être, santé
  • Commerce alimentaire de proximité
  • Habitat / Rénovation / Bâtiment
  • Grande distribution et magasins spécialisés
  • Habillement, mode, accessoires
  • Immobilier
  • Meuble et décoration
  • Restauration, cafés, hôtellerie
  • Sports, loisirs, voyage
  • Services aux particuliers et aux entreprises
Franchises

Un cabinet d’avocats propose une « franchise équitable »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Brève
14 mars 2017

Pour Maîtres Charlotte Bellet et Rodolphe Perrier (cabinet BMGB), les candidats à la franchise doivent être mieux armés avant de s’engager avec un franchiseur.

Un cabinet d’avocats propose une « franchise équitable »

« Trop de franchisés s’effondrent, tant sur le plan financier que personnel », déplorent  Maîtres Charlotte Bellet et Rodolphe Perrier (cabinet Méresse, Bellet et associés). En cause, selon eux « le manque de transparence, l’incompétence ou encore la tromperie de leur franchiseur ».

Aussi « pour rétablir l’équilibre » (entre franchiseurs et franchisés), les deux avocats spécialisés – qui voient défiler dans leur cabinet nombre de franchisés en difficulté -, proposent-ils de fournir aux  candidats à la franchise « un arsenal d’outils » destinés à leur permettre de « décrypter le fonctionnement de la franchise, d’optimiser (leur) partenariat et de déjouer les pièges ». Bref, de quoi atteindre l’objectif d’une « franchise équitable ».

Première étape, ces jours-ci : l’ouverture d’un site, franchise-equitable.com, comportant une check-list d’informations à obtenir du franchiseur avant de s’engager. Liste tirée de l’expérience de leurs clients franchisés et nettement plus étoffée que ce que prévoit la loi.

Deuxième étape : le 15 mars, où les deux avocats publieront la liste des « clauses contractuelles inacceptables » à leurs avis et des conseils pour négocier les contrats proposés par les franchiseurs.

Une démarche préventive (qui connaîtra d’autres étapes) et qui pourra intéresser les candidats à la franchise, à l’heure où plusieurs grandes cours d’appel prennent de plus en plus souvent des décisions qui déçoivent les franchisés en procédure avec leur ancien franchiseur. 

CENTURY 21
Financez votre projet Trouvez votrelocal